Clicky

Amazon envisage la construction d’entrepôts sous-marins

Amazon n’en finit pas de surprendre avec ses brevets sortant de l’ordinaire. Toujours dans le but de faire baisser ses coûts d’expédition, le numéro un du commerce électronique vient de faire breveter un système de stockage sous-marin. D’après le document enregistré auprès de l’USPTO, l’idée serait de stocker les colis à des centaines de mètres sous l’eau, dans des containers ou des capsules parfaitement étanches.

Les containers seraient ensuite entreposés au fond de la mer, d’un lac ou même d’une piscine. L’entreposage serait alors assuré par des tapis roulants ou encore des drones. Pour ce qui est du système de récupération, chaque « paquet » est équipé d’un ballon et d’une bonbonne de gaz qui permettraient de le ramener à la surface par simple activation à distance.

Amazon

Dans le cas où les capsules ont été stockées au fond de l’océan, elles seront repêchées par un bateau.

Une solution de stockage pratique ?

À première vue, la nouvelle idée des responsables R&D d’Amazon est totalement loufoque, et pourtant, sa mise en place présenterait de nombreux avantages pour le géant américain.

Une telle technique lui dispenserait notamment de faire d’importantes économies en matière de stockage et de main d’oeuvre. L’entreprise n’aurait effectivement plus besoin de construire des hangars pour stocker ses produits, des hangars nécessitant de nombreux employés pour fonctionner pleinement.

De plus, la firme n’aura également plus besoin de s’équiper de lourdes machines de manutention. Dans le cas du stockage sous-marin, les containers seront en effet simplement « largués » dans l’eau. Étant donné leur poids, ils n’auront aucun mal à s’enfoncer tout seuls au fond de l’eau.

Amazon et ses brevets insolites

Ce n’est pas la première fois qu’Amazon dépose un brevet pour un système de stockage ou de livraison assez déconcertant, voire même farfelu.

Outre les entrepôts sous-marins, le géant du commerce en ligne a également breveté des systèmes de stockage dans les airs, ou encore sous forme de ruche. Pour l’instant, aucun de ces centres n’a vu le jour, mais Amazon est bien décidé à envisager toutes les possibilités dans le but d’optimiser son système logistique.

Son système de stockage subaquatique présente notamment l’avantage d’être exempté de loyer ou encore de taxe locale. Il reste cependant à savoir si la somme économisée sera assez conséquente pour réussir à couvrir le lourd budget dont auront sûrement besoin les centres immergés.

Share this post

Andy

Rédacteur web passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !