Amazon se lance (enfin) sur le secteur du streaming musical avec Prime Music

Amazon vient de lever le voile sur un nouveau service d’écoute musicale sobrement baptisé Prime Music, conformément à ce que laissaient entendre les dernières rumeurs en date. Le géant de l’e-commerce est donc bien décidé à en découdre avec les ténors du genre, et plus précisément avec l’indécrottable Spotify. Parviendra-t-il à ses fins ? C’est difficile à dire, mais ces prochains mois s’annoncent passionnants.

Tout comme ses concurrents, Prime Music donnera accès illimité à un catalogue composé de plus d’un million de titres, en échange d’un abonnement annuel dont le prix est fixé à 99 dollars. Afin de faire connaître son service au plus grand nombre, Amazon a mis en place une offre d’essai de 30 jours sans engagement.

Amazon Music Prime : capture 1

La page d’accueil de Amazon Music Prime.

Ou pas. En fait, la solution mise en place est un peu plus subtile puisque si vous ne faites rien au terme de ces trente jours, alors votre carte sera automatiquement débité de cette somme. Il faudra donc vous rendre dans les paramètres de votre compte, et penser à désactiver manuellement votre abonnement pour éviter les mauvaises surprises.

Une interface simple, et sans saveur

La bonne nouvelle, en revanche, c’est que Prime Music est ouvert à tous et il est parfaitement possible d’accéder à la plateforme depuis l’Europe, et donc depuis la France.

L’interface du service se fond littéralement dans la boutique de la firme. Amazon a repris exactement les mêmes codes et les mêmes éléments visuels. Tout en haut, nous trouverons ainsi un champ de recherche où nous pourrons saisir le nom de l’artiste, de l’album ou de la piste de notre choix.

Les résultats de la recherche apparaîtront un peu plus bas dans la page. Amazon remontera d’abord tous les albums correspondant à notre requête. Avec à chaque fois la jaquette qui va bien histoire que ce soit un peu plus joli à regarder.

Il faudra descendre plus bas dans la page pour accéder aux pistes, présentées cette fois sous la forme d’une liste avec pas mal de choses dedans comme le nom du titre, le nom de son artiste, le nom de son album, sa durée et un bouton permettant de l’ajouter à notre librairie personnelle.

En allant sur la fiche de la piste, ou de l’album, nous pourrons aussi l’acheter.

Les moins inspirés seront sans doute ravis de pouvoir accéder à des listes de lecture alimentées par l’équipe en charge du projet : les « Prime Playlists ». Pour les afficher, il suffira de cliquer sur l’élément adéquat dans la barre latérale gauche. Elles apparaitront ensuite sur la droite et nous pourrons alors les explorer à notre convenance.

Amazon Music Prime : capture 2

La boutique, où l’on viendra piocher notre musique, nos albums et même nos playlists.

Une bibliothèque personnelle pour gérer sa musique

Pour accéder à sa bibliothèque personnelle, l’utilisateur devra cliquer sur un simple bouton situé en haut de la page, vers la droite. Amazon ouvrira alors un nouvel onglet en le renvoyant sur la page concernant.

La bibliothèque se structure autour de quatre zones :

  • L’entête : Située tout en haut, elle regroupe le logo du service et son menu principal, avec notre petit nom et un bouton renvoyant vers la boutique de la firme.
  • La barre de navigation : Collée à gauche, elle contient un champ de recherche interne et plusieurs filtres permettant d’afficher les derniers titres ajoutés, ou encore de filtrer notre contenu par album, artiste, chanson ou genre. Un peu plus bas, nous aurons une autre zone entièrement dédiée à nos listes de lecture.
  • La liste des chansons : Toutes les pistes apparaîtront en liste sur la droite. Il sera alors possible de les affecter à une playlist, de les supprimer ou de lancer leur lecture.
  • Le lecteur musical : Complètement en bas, il regroupe les contrôles habituels et il nous permettra ainsi de changer de piste, de mettre la lecture en pause ou de la relancer. Sur la droite, nous pourrons aussi mettre la main sur des boutons supplémentaires pour changer le volume sonore, lancer l’écoute en shuffle, jouer les pistes en boucle ou pousser notre bibliothèque sur Facebook.

A terme, la bibliothèque de l’utilisateur sera accessible sur les téléphones et sur les tablettes, au travers d’applications mobiles dédiées. Ces dernières ne sont malheureusement pas encore disponibles à l’heure où j’écris ces lignes.

Amazon Music Prime : capture 3

La bibliothèque personnelle, avec toute notre musique.

Une offre complète, mais qui arrive un peu tard

Prime Music a un avantage certain face à ses concurrents : il s’inscrit dans un programme plus vaste, porté par Amazon depuis des années. Un programme donnant accès à un certain nombre d’avantages portant aussi bien sur les services proposés par la firme que sur sa boutique.

Il s’agit bien évidemment de l’offre… Prime.

En outre, Amazon est l’un des leaders du secteur, et son site figure même parmi les vingt sites les plus fréquentés au monde. Des millions d’internautes se connectent dessus chaque jour, soit un paquet d’utilisateurs potentiels pour cette nouvelle plateforme.

Ceci étant, Spotify, Deezer et tous les autres sont présents sur le marché depuis plus longtemps, et ils disposent aujourd’hui tous d’une solution éprouvée et complète. Et c’est finalement là que la situation risque de se compliquer pour la boutique. La musique en streaming, c’est un métier à part entière, avec un savoir-faire spécifique qui s’apprend à l’école de la vie.

Un savoir-faire dont ne dispose pas (encore) Amazon.

Après, l’entreprise ne manque pas non plus de capitaux, alors un rachat n’est pas à exclure non plus.

Sinon, pour désactiver votre compte Prime et éviter d’être débité, c’est par ici que ça se passe. Il suffira de vous identifier sur votre compte et d’aller chercher l’option adéquate dans la barre latérale. Pensez à bien valider votre choix en cliquant ensuite sur le bouton correspondant, au centre de la page.

Mots-clés amazonweb