Amazon : rachat de GoodReads

La nouvelle est tombée hier soir, Amazon vient tout juste d’investir massivement dans le rachat de GoodReads, un service que certains d’entre vous connaissent peut-être puisque ce dernier se présente sous la forme d’un réseau social entièrement dédié à l’univers du livre. Etonnant ? Pas tant que ça, surtout pas quand on sait que ce dernier est parvenu à fédérer au fil des années plus de 16 millions de passionnés. C’est énorme, bien sûr, mais que ces derniers se rassurent car il semblerait que Amazon n’ait pas l’intention de dénaturer la plateforme. Non, au contraire, le géant de l’e-commerce serait bien décidé à l’épauler au maximum pour lui permettre de développer son offre.

En tout cas, c’est ce qui transparaît du billet publié sur le blog de GoodReads hier en fin de soirée. Etonnant ? Pas vraiment, les rachats débouchent toujours sur des billets très optimistes, parfois même littéralement euphoriques, et on peut dire que celui-ci respecte tous les codes du genre.

Amazon vient tout juste de racheter GoodReads

GoodReads appartient désormais à Amazon et la pilule risque d’être difficile à avaler pour les inconditionnels du service.

Selon ce dernier, donc, Amazon souhaiterait conserver l’indépendance du service et de l’équipe qui en a la gestion. Personne ne serait laissé sur le bord de la route et GoodReads devrait donc continuer son chemin avec la même équipe, sans licenciements ni remplacements. Mieux, toujours si l’on en croit le billet évoqué un peu plus haut, il serait même question que GoodReads profite de moyens supplémentaires pour pouvoir développer son offre et répondre aux différentes demandes de ses utilisateurs. Plusieurs nouveautés seraient ainsi à prévoir, donc une version du service entièrement dédiée à « la meilleure liseuse numérique du monde ». Ce n’est pas de moi mais de Otis, l’un des fondateurs du service.

Tout est magnifique, tout est fabuleux, tout est extra-ordinaire. En tout cas sur le papier.

Quel avenir pour GoodReads ?

Dans les faits, les choses pourraient être un peu différentes et on voit mal comment Amazon pourrait ne pas utiliser GoodReads, et sa communauté, pour faire la promotion de ses propres produits. Rappelons effectivement que ce dernier propose, sur les fiches de tous les livres indexés, une série de liens permettant d’acheter l’ouvrage directement en ligne. Des liens parmi lesquels ne figure pas Amazon. Non, en réalité, ce sont surtout ses concurrents qui sont mis en avant. Avec ce rachat, les choses pourraient donc changer assez vite.

Même chose pour le moteur de recommandations qui risque fort d’être littéralement absorbé par Amazon., et peut-être même intégré directement à la boutique. Finalement, donc, on peut s’interroger sur l’avenir de GoodReads.

Notons enfin que le montant de ce rachat n’a pas encore été communiqué.

Via

Mots-clés amazonweb