Amazon rejette à son tour le Flash dans ses publicités

C’est un nouveau coup dur pour la technologie Flash qui continue de se faire détester de plus en plus. Après Google qui l’a rejeté de son moteur de recherche ou bien encore Firefox qui le bloque désormais par défaut, c’est au tour d’un autre géant du web de s’attaquer à l’obsolète : Amazon.

Amazon a en effet annoncé qu’il allait bientôt arrêter de supporter les publicités en Flash sur sa propre plate-forme. Autrement dit, les annonceurs qui souhaitent vendre grâce à Amazon n’auront d’autre choix que celui de se tourner vers des technologies plus récentes et moins trouées.

Amazon

Amazon aussi veut enterrer Flash

Sans surprise, l’annonce d’Amazon est en réalité la conséquence directe de celles précédemment citées, et plus particulièrement de celles des navigateurs. En bloquant le Flash par défaut, les publicités en Flash sont évidemment moins visibles : peu de personnes vont cliquer pour choisir d’afficher une publicité.

Des publicités qui ne s’affichent pas par défaut, ce sont des publicités qui ne vendent pas, et c’est la raison pour laquelle Amazon a annoncé ce changement : en n’acceptant que les publicités sous forme d’image ou d’animation via des technologies comme HTML5 ou SVG, Amazon est certain de proposer une expérience utilisateur uniforme sur tout navigateur, avec des publicités qui s’affichent partout.

C’est donc un nouveau coup de pelle asséné sur le corps déjà bien abîmé de Flash. Le fait que cette technologie finira par disparaître au profit de HTML5 et SVG continue de faire de moins en moins de doutes.

Une disparition qui est d’ailleurs dans la continuité de ce qu’on a déjà pu voir dans le domaine de l’informatique par le passé : les technologies propriétaires ont du mal à perdurer, comme peut en témoigner ce bon vieux Minitel. Finalement, la seule chance qu’aurait eu Adobe de conserver son bébé aurait été de l’ouvrir un peu.

Via | Photo : Juanedc

Mots-clés amazonflash