Amazon se lance dans la course de connexion Internet par satellite

Alors que le réseau 5G commence à peine à être déployé dans plusieurs pays, certains veulent pousser le progrès encore plus loin. C’est le cas d’Amazon qui veut fournir une connexion haut débit par satellite.

Ce nouveau projet, baptisé « Kuiper », a été dévoilé à la suite des dépôts réglementaires effectués par le géant du Net auprès de l’Union internationale des télécommunications.

Sauver Terre

Les dépôts en question ont été repérés par le site GeekWire qui a dévoilé que le projet « Kuiper » consiste au lancement de milliers de satellites en orbite terrestre. Amazon compterait lancer 3 236 satellites dans le but de proposer un accès Internet haut débit et pas cher à travers le monde.

GeekWire rapporte également qu’Amazon prévoit de faire fonctionner ses satellites entre 590 et 630 kilomètres au-dessus de la Terre. Il est également prévu que les appareils couvrent une zone située entre 56 degrés de latitude nord (la péninsule de l’Alaska) et 56 degrés de latitude sud, pour pouvoir transmettre le service Internet à environ 95 % de la population mondiale.

Un projet à long terme

Un porte-parole d’Amazon a soutenu que le projet Kuiper n’était pas de simples promesses en l’air : « il s’agit d’un projet à long terme qui vise à desservir des dizaines de millions de personnes qui n’ont pas accès à un accès de base à Internet haut débit […] Nous sommes impatients de collaborer sur cette initiative avec des entreprises partageant cette vision commune. »

Le géant du Net est cependant resté évasif concernant certains détails comme la vitesse de débit ou le coût d’une connexion Internet aussi rapide. Aucune date de lancement n’a aussi été précisée. Amazon a simplement admis que le service ne verra sûrement pas le jour avant plusieurs années.

La concurrence sera rude

Pour rappel, Amazon n’est pas la première entreprise à s’intéresser à la connexion haut débit par satellite. Nous avons également SpaceX qui travaille sur un système capable de fournir des vitesses de connexion allant jusqu’à 1 Gbps grâce à un réseau de 12 000 satellites.

Il y a aussi Télésat qui, en partenariat avec Alphabet’s Loon, compte lancer un service haut débit par satellite de nouvelle génération d’ici trois ans, soit en 2022.

Pour ce qui est d’Amazon, l’entreprise va sûrement lancer ses satellites via les fusées Blue Origin, la compagnie aérospatiale de son PDG, Jeff Bezos.

Mots-clés amazon