Amazon : un Kindle Paperwhite, deux Kindle Fire 2 et de nouveaux services

Grosse journée pour les liseuses numériques aujourd’hui. Après Kobo, c’est effectivement Amazon qui a levé le voile sur sa nouvelle gamme et autant dire que nous en avons eu pour notre argent. Jeff Besos nous a effectivement gratifié d’une véritable valse de nouvelles liseuses avec un Kindle Paperwhite et pas moins de deux nouveaux Kindle Fire, un doté d’un écran de 7 pouces et un autre embarquant un écran de 8.9 pouces. Des Kindle Fire qui vont permettre à la firme de s’incruster encore un peu plus sur le marché des tablettes tactiles. Mieux, Amazon a également annoncé une baisse de prix significative pour le Kindle classique ainsi que le lancement d’un nouveau service : Kindle Serials. Moralité, si vous comptiez profiter de la fin de l’année pour investir, et bien vous ne pouviez pas mieux tomber.

Au total et si on compte bien, ce sont donc quatre Kindle qui vont s’incruster sur le catalogue d’Amazon. Des Kindle qui vont de la simple liseuse à la tablette tactile. Un choix intéressant, qui démontre que la firme est plus que jamais décidée à s’imposer sur le secteur. Autant vous dire d’ailleurs que nous en avons désormais pour tous les goûts…

Amazon : un Kindle Paperwhite et deux Kindle Fire 2 HD

Kindle Paperwhite, le Kindle qui se lit dans le noir

On commence avec le Kindle Paperwhite qui vient se positionner juste en face du Kobo Glo. Tout comme ce dernier, cette nouvelle liseuse profite d’une technologie spécifique qui vous permettre de lire dans le noir. En outre, on peut également préciser que ce nouveau Kindle embarque un écran tactile proposant une résolution plus élevée que celle de la gamme actuelle. Le tout dans une coque de 9.1 mm d’épaisseur et avec une nouvelle puce qui devrait améliorer considérablement les effets de transition entre les pages.

Disponible à partir du 1er octobre aux Etats-Unis (pas de date pour l’Europe encore), le Kindle Paperwhite sera décliné en deux modèles : le modèle WiFi sera proposé à 119$ mais il faudra débourser 179$ pour pouvoir mettre la main sur le modèle WiFi + 3G.

Kindle Fire SD, comme le premier mais en mieux

On passe désormais au Kindle Fire SD (ce n’est pas le nom officiel) qui, comme son nom ne l’indique pas forcément, embarque un écran tactile de 7 pouces. Pas d’information sur sa puce, en revanche. D’après Jeff, cette dernière serait 44% plus puissante que l’ancienne génération mais on en sait pas beaucoup plus pour le moment. En outre, ce nouveau Kindle Fire sera accompagné de 1 Go de mémoire vive, soit le double du premier modèle. On sait également qu’il intègrera un capteur en façade afin de nous permettre de nous adonner aux plaisir de la visio-conférence.

Notons tout de même que le Kindle Fire SD devrait arriver sur le marché américain le 14 septembre et être proposé à 159$, soit 40$ de moins que pour la Nexus 7. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, à ce train là, ils finiront peut-être par nous les offrir, leurs tablettes. Remarquez, on ne s’en plaindrait pas…

Kindle Fire HD, pareil que l’autre mais avec un écran de 8.9 pouces

On a forcément gardé le meilleur pour la fin. En plus du Kindle Paperwhite et du Kindle Fire SD, Amazon à également levé le voile sur un autre modèle qui viendra directement marcher sur les platebandes de l’iPad : le Kindle Fire HD. HD, pour haute définition et donc avec un écran qui offrira une résolution de 1920 par 1200, le tout au format 8.9 pouces. Sous le capot, on retrouvera une puce quad core TI OMAP 4470. La tablette elle-même fera 8.8 mm d’épaisseur et son écran sera accompagné d’un filtre spécial destiné à réduire les reflets.

Disponible à partir du 20 novembre aux Etats-Unis, le Kindle Fire HD devrait être décliné en plusieurs modèles. Celui embarquant 16 Go d’espace de stockage sera ainsi proposé à 299$.

Mais ce n’est pas tout. En présentant son Kindle Fire HD, Amazon a également levé le voile sur une nouvelle solution d’abonnement 4G LTE. Un modèle spécifique sera donc lancé sur le marché, il coûtera 499$ et, associé à un abonnement fixé à 50$ l’année, il vous permettra de profiter d’un accès internet en toute circonstance. Ce modèle profitera également de 32 Go d’espace de stockage. Inutile de préciser que tous les pays ne devraient pas pouvoir en profiter, pas la peine donc de sortir votre chéquier pour le moment.

Kindle Serials et X Ray Movie

On termine avec les deux nouveaux services présentés par Amazon. Kindle Serials, d’un côté, nous permettra tout simplement de profiter de romans feuilletons. L’idée est assez simple, les auteurs auront la possibilité de diviser leurs oeuvres en plusieurs parties. Chacune de ces dernières sera ensuite proposée à 1.99$. Fantastique, non ? Certes, mais il ne faut pas non plus se voiler la face. L’objectif d’Amazon, c’est bien évidemment de nous inciter à sortir notre carte bleue. Et payer dix fois 1.99$, c’est toujours moins flippant que de lâcher directement 19.90$. Psychologiquement, ce n’est pas la même chose et ce nouveau service pourrait par conséquent rapporter beaucoup d’argent à la firme.

Et puis, il y a X Ray Movie, un outil qui s’adresse avant tout aux cinéphiles. On est en train de regarder un film, on bloque sur le nom d’un acteur, on met la lecture en pause, on appuie sur un bouton et la tablette va automatiquement aller chercher des infos sur IMDB pour nous les afficher ensuite directement sur l’écran, le tout avec un peu de reconnaissance visuelle derrière.

En dehors de ces deux nouveaux services, Amazon a également apporté de nombreuses modifications aux OS de ses Kindle. On peut citer l’intégration d’une nouvelle fonction capable d’estimer le temps de lecture restant en fonction des « performances » du lecteur. Pour les jeux vidéo, la firme a également mis en place un système de stockage dans les nuages afin que nous gardions toujours une trace de nos sauvegardes. Les parents soucieux du bien-être de leur enfant auront également la possibilité de programmer la mise en veille automatique des Kindle. Et ainsi de suite, la liste n’est pas complète et je pense que nous serons peut-être amenés à évoquer de nouveau toutes ces améliorations dans d’autres articles.

Pour finir, on peut quand même préciser que tous ces nouveaux Kindle sont en vente dès à présent sur Amazon.fr. Précisons aussi que tous les Kindle Fire afficheront de la publicité sur l’écran de verrouillage, des publicités pointant vers des films ou vers de la musique, avec des réductions aussi sur du matériel. C’est grâce à ces publicités que la firme a été en mesure de baisser le prix su Kindle Fire SD à 159$.

Via