Clicky

Amazon veut imposer Alexa en entreprise

Amazon a été l’un des premiers à lancer un assistant-domestique intelligent, mais le géant de l’e-commerce n’a pas l’intention de se limiter au marché grand public et il a ainsi pour ambition d’imposer son produit au cœur des entreprises.

Lancé en novembre 2014, Alexa a été développé par le Lab 126 et il se positionne sur un segment similaire à celui de Siri ou de Cortana. L’outil a été pensé comme un assistant et il est ainsi capable d’interagir avec son utilisateur et d’effectuer différentes tâches comme lire des podcasts, gérer un calendrier, créer des rappels ou même lire de la musique.

Les Echos

Là où Amazon a innové, c’est sur la forme donnée à l’assistant. Alexa était directement intégré à Echo et la firme a donc été la première à lancer un assistant-domestique sur le marché.

Alexa, un assistant pas comme les autres

Par la suite, l’appareil a rencontré un franc succès sur le territoire américain. Flairant le bon coup, Google et Apple ont levé à leur tour le voile sur un produit capable de faire office d’assistant-domestique, mais Amazon avait pris les devants en lançant plusieurs versions de son assistant pour toucher le public le plus large possible.

Le géant de Seattle ne compte cependant pas en rester là et Werner Vogels, le directeur technique d’AWS, a ainsi profité d’une conférence de presse pour annoncer le lancement d’Alexa for Business.

Cette nouvelle plateforme ciblera exclusivement les entreprises et elle leur permettra de déployer sur leur réseau un assistant virtuel capable de seconder leurs employés. L’assistant prendra ainsi diverses formes et il sera notamment capable de contrôler les appareils de communication installés dans les salles de conférence afin de simplifier l’organisation de réunion.

Pour se faire, Amazon a pris les devants et l’entreprise s’est ainsi rapprochée de Polycom et de plusieurs fournisseurs de services de conférence afin d’intégrer Alexa à leur plateforme.

Alexa for Business, quand Amazon vise les entreprises

En parallèle, la firme a également travaillé en étroite collaboration avec Microsoft afin de mieux intégrer son assistant à la suite de services de productivité du géant de Redmond. Amazon a par la suite conclu des partenariats avec des entreprises comme Concur, Splunk, WeWork ou même JPL afin d’augmenter le rayonnement de son produit en entreprise.

Concrètement, Alexa for Business pourra être intégré à n’importe quelle solution par la suite et il permettra aux entreprises de déployer des annuaires vocaux ou même de piloter leurs solutions de CRM à la voix.

La plateforme ne se limitera évidemment pas aux progiciels et cette version de l’assistant sera aussi capable de piloter les équipements connectés installés dans les bureaux de l’entreprise pour contrôler la température ambiante ou même allumer et éteindre les lumières. Les fonctions propres à Echo répondent aussi présentes et Alexa for Business sera tout à fait en mesure de gérer un calendrier, de lire l’actualité, de créer des minuteurs ou même de donner la météo de la semaine. À terme, elle pourra aussi gérer les plannings des salles de réunion ou même commander les fournitures.

Mots-clés alexaamazon

Share this post

David

Passionné, colérique, humain.