AMD promet de booster Ryzen pour le gaming

Lancée il y a peu, la nouvelle gamme de processeurs de chez AMD – baptisée Ryzen – a fait beaucoup parler d’elle. Pourtant, une fois commercialisée, certaines voix ont commencé à se faire entendre, notamment parmi la communauté des gamers, relativement déçus par les performances limitées de ces puces côté gaming.

En effet, si les derniers CPUs d’AMD parviennent sans mal à afficher de très belles performances en applicatif (notamment en rendu 3D ainsi qu’en montage vidéo), ces fameux Ryzen font cependant preuve d’une certaine timidité dans les jeux, ne parvenant pas à égaler Intel et ses i5 / i7 de la génération Kaby Lake.

amd-ryzen

Ryzen, la nouvelle gamme de CPUs d’AMD, vient de sortir avec des performances limitées pour le Gaming. AMD promet de corriger le tir.

Ainsi, si l’on prend le cas du Ryzen 7 1800 X (le plus puissant des trois processeurs commercialisés), profitant de 8 cores, 16 Threads et d’une fréquence de base de 3.6 Ghz (4 Ghz en boost), on obtient des résultats à même de moucher un i7 7700k en applicatif, mais ne parvenant pas à battre un i5 6600k en jeu.

Un constat décevant pour une puce vendue plus de 500 euros. De quoi pousser Lisa Su (PDG d’AMD) et son équipe, à s’exprimer au cours d’un AMA (Ask Me Anything) organisé sur Reddit.

Des optimisations en vue pour Ryzen

Au cours de cet échange avec les internautes Lisa Su a confirmé être au courant des performances en retrait de Ryzen sur le gaming, et a indiqué qu’une grande équipe d’ingénieurs était actuellement en train de se pencher sur la question de l’optimisation des différents CPUs issus de l’architecture Zen.

Si aucune précision n’a été donnée quant à la nature même de cette optimisation, certains semblent évoquer la mise à disposition prochaine d’un patch à destination de Windows 10. La PDG d’AMD évoque en outre que les développeurs doivent aussi se familiariser avec Ryzen et son architecture, pour créer des titres exploitant correctement ses capacités.

Une architecture encore jeune

Enfin l’intéressée indique clairement que l’architecture Zen sera amenée à être revue et corrigée à l’avenir. Elle explique : « Je suis très heureuse de ce qu’on nous avons fait avec Ryzen. Obtenir un gain de plus de 52% de performances en une seule génération est vraiment difficile. » et ajoute : « Dans le développement d’un nouveau produit on en apprend toujours énormément et nous avons déjà une liste de chose à ajouter à Zen 2 et Zen 3, en vue de gagner encore en performances« .

Si l’architecture Zen souffre sans doute de sa jeunesse, il n’y a plus vraiment de doutes à avoir, AMD est bel et bien de retour – malgré ses défauts Ryzen le prouve – et personne ne s’en plaindra (sauf peut-être Intel).

Crédit illustration

Mots-clés amdryzen