Clicky

AMD se prend les pieds dans le tapis en bourse

Malgré des résultats en hausse et un accueil très chaleureux de ses nouveaux produits par la presse et le grand public, AMD doit faire depuis un peu plus d’une semaine avec une chute notable du cours de ses actions en bourse. La firme rouge a en effet vu son cours décrocher de 20% et ce suite à un rapport défavorable de la banque américaine Morgan Stanley, spécialisée (entre autres) dans l’investissement.

Ce rapport implique notamment un changement de notation pour AMD, qui s’est vu attribuer une note plus basse qu’au cours de ces derniers mois. De quoi expliquer la frilosité actuelle des boursicoteurs… et le cours bancal de l’action du fondeur de Sunnyvale.

AMD-bourse

Suite à un rapport défavorable de la Morgan Stanley, le cours boursier d’AMD a perdu 20 % ces derniers jours. La firme avait connu une situation similaire en mai

Selon les analystes de la banque new-yorkaise, la situation prospère d’AMD sur le marché (du moins dernièrement) ne serait pas stable sur long terme. La firme serait, d’après eux, en passe de subir de plein fouet le ralentissement des livraisons de solutions graphiques destinées aux « mineurs » de crypto-monnaie, mais aussi la baisse probable de demande sur le secteur des puces customs conçues pour les consoles de jeu.

2018 : une triste année en prévision pour AMD ?

C’est en tout cas ce que prévoit Joseph Moore, analyste pour la Morgan Stanley. Il indique : « Nous pensons que la flambée de la demande en cartes graphiques AMD a été causée par la forte prise d’ampleur du marché ouvert par les mineurs de crypto monnaie. Nous nous attendons à une décélération significative [des ventes de GPUs] l’année prochaine ».

Outre cet état des lieux pessimiste au sujet des ventes de cartes graphiques, l’analyste en remet une couche en pointant du doigt une baisse probable de 5.5% de la demande en puces customs (équipant en particulier les PlayStation 4 et Xbox One, tous modèles confondus) à l’horizon 2018.

Si AMD avait déjà subi un revers boursier en mai dernier, force est de constater que le rapport de la Morgan Stanley n’aidera pas la firme rouge à repartir de nouveau bon pied bon œil du côté de Wall Street. Espérons que la stratégie d’AMD pour l’année prochaine, axée notamment sur le lancement de puces mobiles APU Ryzen, parviendra à rassurer les investisseurs.

Crédit illustration

Mots-clés amdbourse

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.