Android Auto est à présent disponible via smartphone

En vue d’accélérer les choses pour Android Auto et de démocratiser le service, Google a décidé de le rendre accessible directement via un écran de smartphone. Une bonne manière de s’affranchir des autoradios, tableaux de bord et autres tablettes intégrées aux véhicules modernes.

La firme de Mountain View espère donc par ce biais mettre en avant la variante auto de son système d’exploitation, et bien évidemment augmenter son nombre d’utilisateurs, qui n’est pas aussi important qu’espéré. Il faut dire que le déploiement d’Android auto (annoncé en 2014 et lancé en mars 2015) semble s’effectuer de manière très progressive, peut-être trop pour le bien du service.

Android Auto

Vous n’aurez plus besoin d’une voiture dernier cri pour utiliser Android Auto.

Pour se faire, Google a adapté son service aux smartphones et a procédé à quelques aménagements de rigueur (notamment en termes de sécurité), histoire de limiter les risques pour les automobilistes, et rendre le service aussi agréable que possible.

Android Auto accessible directement depuis les écrans de nos smartphones

Google change donc son fusil d’épaule et va désormais proposer cette variante de son OS à tous les possesseurs de mobiles sous Android (5.0 Lollipop au minimum).

Mais quel est l’intérêt d’avoir Android Auto sur son terminal ? Eh bien c’est simple : le service met en place une version simplifiée de l’interface Android en vue d’user de différentes fonctionnalités tout en restant attentif au volant. Il est ainsi possible d’avoir accès à la navigation GPS, à ses nouveaux messages (avec toutefois un nombre limité de notifications), ou encore à sa musique.

À noter que certaines applications comme Spotify ou Google Maps (entre autres), sont également accessibles via Android Auto, et que le service se lancera automatiquement une fois connecté au Bluetooth d’un véhicule.

Certaines fonctionnalités oubliées

Malheureusement tout n’est pas parfait, et certaines fonctionnalités ne sont pas présentes sur la plateforme, on pensera en premier lieu à l’application Waze qui – en dépit de sa grande popularité chez les automobilistes – ne peut pas être utilisée sous Android Auto.

En outre il faudra mentionner l’absence (temporaire) de la commande vocale et du fameux « OK Google », une fonctionnalité qui devrait – si l’on en croit le blog de Google – faire son come-back dans les prochaines semaines.

Rappelons que cette mise à jour d’Android Auto concerne pas moins de 30 pays, dont la France.

android-auto

Android auto sera désormais accessible directement depuis l’écran de nos smartphones

Mots-clés android autogoogle