Android et Chrome OS se rapprochent mais ne fusionneront pas

Les rumeurs ne sont pas tendres avec Chrome OS, le système d’exploitation de Google destiné aux Chromebooks. Au cours de l’hiver 2015, les bruits de couloirs s’étaient déjà faits nombreux vis à vis de l’OS, et n’avaient pas manqué de générer un doute quant à son avenir à moyen terme.

Des rumeurs qui avaient d’ailleurs poussé la firme de Mountain View à se déclarer : « très engagée dans le développement de Chrome OS ». Seulement voilà, un an plus tard le bruit court que Google serait toujours en passe de faire fusionner Android et Chrome OS. De quoi encourager Hiroshi Lockheimer (vice-président chargé d’Android, Chrome OS et Play) à s’exprimer à ce sujet.

android-chromeos

D’après le responsable de Chrome OS et d’Android, les deux OS ne fusionneront pas contrairement aux rumeurs.

C’est au travers d’un entretien pour le podcast All About Android, qu’Hiroshi Lockheimer a été interrogé sur les différences entre les deux systèmes d’exploitation. Sujet qui a fini par verser sur la question d’une éventuelle fusion entre les deux OS. L’occasion ou jamais pour l’intéressé de couper court à tout potin à ce propos.

« Aucun intérêt à fusionner » Android et Chrome OS

Hiroshi Lockheimer n’a pas été adepte de la langue de bois sur la question d’une éventuelle fusion entre les deux OS de la firme, qui n’a pour lui « aucun intérêt à [les] fusionner« . Une déclaration à laquelle il ajoute en outre : « Ils ont tous les deux rencontré le succès. Nous souhaitons simplement nous assurer qu’ils puissent bénéficier l’un de l’autre« .

Pourtant force est de constater que les deux systèmes se rapprochent l’un de l’autre à certains égards. On pensera notamment aux mises à jour récentes de ces derniers, qui affichent clairement ces accointances. Ainsi, sur quelques modèles de Chromebooks il est notamment possible d’installer depuis Google Play des applications normalement réservées aux terminaux sous Android.

Cela n’est pas contradictoire pour Lockheimer, au contraire il explique : « Vous verrez beaucoup de choses de ce genre, c’est une sorte de pollinisation réciproque, et non une sorte fusion« .

Reste évidemment à voir comment les choses évolueront dans l’avenir, et si les promesses de Hiroshi Lockheimer seront tenues.