Android : l’OS de Google atteint 87,5 % de parts de marché

Selon une étude de Strategy Analytics, Android a franchi au cours du troisième trimestre 2016, le seuil des 87,5% de parts de marché. Une performance qui fait beaucoup d’ombre à iOS évidemment, mais aussi à Windows 10 Mobile, qui s’enfonce un peu plus dans les limbes.

C’est donc l’OS de Google qui occupe – et de loin – la première place du classement avec un pourcentage qui se trouve être le plus haut jamais atteint par le système d’exploitation. La firme de Mountain View a peu à peu réussi à placer son système en position de quasi monopole, se présentant comme une la seule véritable alternative à iOS sur le marché.

android-parts-de-marche

L’OS de Google vient de franchir un nouveau record en atteignant 87,5 % de parts de marché

C’est au travers d’une étude du cabinet d’analyse Strategy Analytics, que l’on apprend que sur les 375.4 millions de smartphones vendus entre les mois de juillet et septembre 2016 près de 87.5% étaient des terminaux fonctionnant sous Android. Dans ces circonstances, inutile de préciser que Google se frotte les mains et que ses adversaires sur le secteur courbent l’échine.

Un mauvais moment à passer pour la concurrence

Qui dit grosse avance de Google dit évidemment mauvais moment à passer pour les concurrents de la firme sur le secteur du mobile, et il faut dire que depuis quelques mois les petits camarades de Google sont dans une posture plutôt inconfortable.

C’est notamment de cas d’Apple qui en plus de subir son premier vrai revers depuis 2001 en termes de chiffre d’affaires, doit parer à une chute des ventes d’iPhone et par conséquent à une perte d’influence avec iOS.

L’étude enregistre ainsi une diminution de 1.5% des parts de marché d’iOS par rapport au même trimestre l’an passé, tandis que celles d’Android ont su augmenter de 3.4%.

Une situation invivable pour les acteurs de moindre envergure

Le phénomène d’autant plus préoccupant pour les autres systèmes d’exploitation présents sur le marché. On pensera évidemment à Windows 10 Mobile, mais aussi à BlackBerry OS ou Tizen (le système développé entre autres par Samsung), qui ne totalisent plus que 0.3% sur ce fameux troisième trimestre 2016, contre 2.3% un an plus tôt.

Il est donc clair que l’expansion radicale d’Android est en passe de sonner le glas pour les « petits » acteurs du marché. Faute de visibilité, ces derniers pourraient bien disparaître à court ou moyen terme.