Android O a été officialisé par Google

Google a publié une nouvelle note hier soir sur un de ses sites afin d’officialiser la nouvelle version de sa plateforme mobile, Android O. Cette dernière apportera de nombreuses améliorations notables, des améliorations en lien avec son interface ou même son fonctionnement. Mieux, les développeurs peuvent même la tester dès à présent sur leur terminal.

Developer Preview oblige, cette version est évidemment très instable et elle comporte en outre de nombreux bugs. Si vous décidez de franchir le pas, il sera donc préférable de l’installer sur un terminal dont vous n’avez pas réellement besoin.

Android O

Android O a enfin été officialisé par Google.

En outre, il est important de préciser que tous les terminaux du marché ne sont pas encore compatibles avec cette version. Pour la tester, vous devrez donc disposer d’un Nexus 5X, d’un Nexus 6P, d’un Pixel ou d’un Pixel XL.

Android O : le plein de nouveautés

Android O apporte de nombreuses améliorations et certaines d’entre elles ont trait aux notifications. La plateforme sera en effet capable de les regrouper pour en faciliter la lecture et la gestion.

Elle intègre également un mode « picture in picture » qui nous permettra d’épingler une vidéo à l’écran tout en utilisant d’autres applications présentes sur l’appareil. Exactement comme ce que proposent iOS ou même Android TV depuis quelques versions.

Cette nouvelle mouture intégrera aussi un autre mode de fonctionnement similaire cette fois à ce que propose le Continuum de Microsoft. Il nous permettra de connecter un smartphone ou une tablette à un moniteur et à des périphériques de saisie pour le transformer en client léger.

Fait amusant, le Galaxy S8 devrait lui aussi proposer un mode identique, cette fois développé en interne par Samsung.

Android O mettra également l’accent sur le multitâche et il sera ainsi en mesure de mieux gérer les ressources des applications fonctionnant en arrière-plan. L’idée étant bien évidemment de réduire leur consommation énergétique afin d’améliorer l’autonomie du terminal. Pour se faire, la plateforme imposera tout simplement de nouvelles règles aux développeurs. Ces derniers devront en effet demandé l’autorisation du système pour accéder aux services en lien avec les signaux et la localisation.

Du mieux pour les applications et l’interface

Parmi les nouveautés moins marquantes, mais très intéressantes, on trouve aussi l’API Autofill. Grâce à elle, les gestionnaires de mot de passe comme Dashlane pourront accéder plus facilement et plus rapidement aux champs de formulaire et ouvrir ainsi nos sessions en un tour de main.

Il faut également citer l’intégration d’icônes adaptives dont l’aspect évoluera en fonction des systèmes des constructeurs. Ces derniers pourront ainsi modifier facilement la forme d’un raccourci pour l’adapter à l’interface de leur surcouche. Dans la même optique, la plateforme améliore la gestion des profils de couleurs et elle supporte ainsi DCI-P3 et Adobe RGB. Même chose pour le TAAC au niveau de l’audio.

Google a aussi l’intention à terme de proposer une navigation par clavier, mais la firme n’est pas rentrée dans les détails pour le moment.

Si vous voulez télécharger la Developer Preview, il suffit de vous rendre à cette adresse.

Android O : capture 1 Android O : capture 2