Clicky

Andromeda risque d’avoir un peu de retard

Andromeda ne devrait pas sortir cette année si l’on en croit les informations de Mary Jo Foley. La plateforme ne serait effectivement pas encore prête et le lancement de l’appareil risque de ce fait d’être décalé à l’année prochaine.

Microsoft travaille depuis plusieurs années sur un appareil capable de se substituer à la fois aux smartphones et aux tablettes tactiles. Tour à tour désigné comme le Surface Phone ou le Project Andromeda, ce dernier a beaucoup fait parler de lui depuis le début de l’année et les rumeurs sont même en train de s’intensifier.

Plus tôt dans la semaine, le contenu d’un mémo interne faisant expressément allusion à l’appareil a ainsi été dévoilé.

Andromeda risque d’avoir du retard

Dithyrambique, le message présentait l’appareil comme un « game changer » capable de « brouiller les pistes » entre les smartphones et les ordinateurs.

Andromeda devrait être assez différent des smartphones traditionnels. D’après les rumeurs les plus récentes, l’appareil se présenterait en effet sous la forme de deux pans attachés l’un à l’autre par une charnière maison. Microsoft aurait apporté le plus grand soin à cette dernière et le terminal pourrait de ce fait être utilisé comme un smartphone ou une tablette en fonction des besoins de l’utilisateur.

Le hardware ne fait pas tout cependant et la firme rencontrerait justement des soucis avec la partie software.

Selon les sources de Mary Jo Foley, le développement de la plateforme Andromeda aurait en effet pris du retard. Initialement prévue pour être intégrée à la Redstone 5, elle devrait donc louper le coche et ne pas arriver sur le marché avant la Redstone 6.

Un problème software, et plus encore

Ce n’est pas le plus problématique, cependant. D’après Foley, le retard de la plateforme ne serait pas la seule raison du report de l’appareil. Toujours d’après les sources de notre consœur, il n’y aurait effectivement « pas de raison […] pour que la firme lance un appareil mobile à double écran ».

Pas pour le moment, du moins.

Il faut reconnaître que les précédentes tentatives de la firme pour percer sur le marché de la mobilité n’ont pas porté leurs fruits, en dépit des nombreux investissements consentis par cette dernière. Dans ce contexte, on imagine sans peine que l’entreprise doit être assez frileuse à l’idée de lancer un nouvel appareil nomade.

Ceci étant, Andromeda ne semble pas être un simple smartphone et l’appareil donne ainsi l’impression de se poser davantage comme un outil orienté vers la productivité, un outil qui pourrait parfaitement trouver sa place en entreprise, donc.

Mots-clés andromedamicrosoft