Samsung Galaxy Note 4 : l’annonce du 3 septembre est (encore) confirmée

Le Samsung Galaxy Note 4 est attendu par pas mal de monde, c’est un fait, et vous faites peut-être parti de ceux qui videront leur PEL et leur assurance-vie pour mettre la main sur la prochaine phablette du constructeur sud-coréen. Quelque chose me dit que vous ne serez pas le seul à franchir le pas. Et justement, Samsung va organiser une conférence de presse spéciale le 3 septembre prochain pour présenter son nouveau terminal.

Ce n’est pas vraiment une révélation, puisque la rumeur courrait sur la toile depuis le mois dernier. Elle a même été plus ou moins confirmée au début de la semaine. Cette fois, les choses sont un peu différentes en revanche puisque la firme a carrément envoyé une invitation à la presse spécialisée.

Présentation Galaxy Note 4

Une invitation qui ne mentionne pas explicitement le terminal, mais qui ne laisse planer aucun doute sur le sujet de cette conférence de presse. Entre l’accroche demandant aux gens de « noter » la date du 3 septembre sur leur calendrier et le menu Air Command ouvert sur la droite, il n’y a pas vraiment de doute possible.

Il n’y a pas vraiment de doutes à avoir

Cela fait bien longtemps que le Galaxy Note 4 fait parler de lui, et nous avons vu passer pas mal de spécifications techniques au fil de ces dernières semaines. Toutefois, elles ne vont pas forcément toutes dans la même direction.

Aux dernières nouvelles, il était ainsi question que le Note 4 embarque un écran de 5,5 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, un processeur Qualcomm Snapdragon 805 ou un Exynos 5, 3 Go de mémoire vive, un espace de stockage variant en fonction des modèles et un capteur ISOCELL de 16 millions de pixels.

Comme le Galaxy S5, il devrait aussi être équipé d’un lecteur d’empreintes digitales dissimulé au niveau de son bouton « home » physique. En outre, il pourrait même avoir droit à un capteur capable de mesurer les ultraviolets. Bizarre ? Un peu, et c’est précisément pour cette raison qu’il vaudra mieux ne pas s’emballer trop vite, et attendre tranquillement l’annonce officielle.

Via