Clicky

Antarctique : Un gâteau aux fruits retrouvé intact 100 ans après

Une découverte pour le moins insolite a été faite en Antarctique. Il s’agit d’un gâteau aux fruits retrouvé 100 ans après en parfait état de conservation.

Il a été découvert en mai 2016 sur la péninsule du Cap Adare par une équipe de chercheurs du Musée de Canterbury, et révélé par l’Antartic Heritage Trust, une organisation qui a pour but de promouvoir et de protéger l’héritage historique et biologique de l’Antarctique.

Une découverte incroyable qui ne sera certainement pas la dernière dans cette zone glacière inhospitalière.

Emportée lors d’une expédition risquée

La pâtisserie aurait été emportée lors de l’expédition Terra Nova menée entre 1910 et 1913 par l’explorateur britannique Robert Falcon Scott. Le gâteau a été retrouvé intact, en parfait état de conservation dans sa boite d’origine en acier et emballé dans une sorte de papier.

Son aspect est parfait et il pourrait être encore vendu à ce jour si l’on en croit son odeur. Le fabricant a été retrouvé, il s’agit d’une célèbre pâtisserie fondée en 1822 puis devenue une mythique chaine très réputée outre-Manche, Huntley & Palmers.

L’expédition Terra Nova était la troisième expédition britannique du vingtième siècle vers cette terre encore inconnue. Il s’agit d’une des plus marquantes expéditions en cette période d’exploration en Antarctique, entre 1895 et 1922.

Son but était d’effectuer des recherches scientifiques, de découvrir ces contrées inconnues, de faire progresser la cartographie et la géographie globale, et d’y planter le drapeau britannique, symbole d’une appropriation du territoire.

Bon appétit bien sûr !

À cette époque-là, la découverte du Pôle-Sud était une véritable course avec l’explorateur norvégien Roald Amundsen, qui mena une expédition victorieuse. Quant à Robert Falcon Scott, il succomba lors de leur retour le 29 mars 1912 au niveau de la Barrière de Ross, la plus grande barrière de glace de l’Antarctique.

L’équipe devait probablement apprécier les pâtisseries confectionnées par Huntley & Palmers, et avait certainement emporté une cargaison de ce petit plaisir, qui devait, on peut l’imaginer, les réconforter sous ces latitudes hostiles à la vie, et encore plus hostiles à cette époque-là du fait du matériel et des équipements moins performants que ce dont nous disposons à l’heure actuelle.

Reste à savoir si la pâtisserie retrouvée a été goutée. Sa trouvaille et son état de conservation restent insolites, et sont peut-être une idée pour stocker des pâtisseries et les faire découvrir aux générations futures en cas de disparition d’enseignes réputées… un véritable bond dans l’Histoire, où le temps semble s’être arrêté pour ce petit gâteau !

Crédits image