Nikon : bientôt un hybride plein format ?

Sony a frappé fort plus tôt dans le mois en présentant ses deux hybrides plein format, soit l’A7 et l’A7r. Nikon, de son côté, souhaiterait proposer une alternative solide à ces nouveaux boitiers. Le fabricant japonais serait effectivement en train de travailler sur un hybride de même type, un hybride qui embarquerait lui aussi un capteur plein format. Prometteur, certes, mais le meilleur reste à venir car ce boitier pourrait être présenté par son constructeur d’ici deux ou trois mois. Un bruit de couloir qui nous vient tout droit de Nikon Rumors et qui s’accompagne même de quelques spécifications techniques officieuses.

Des spécifications qu’il conviendra de prendre avec la plus extrême prudence, comme à chaque fois qu’il est question de rumeurs entourant un produit en cours de développement. Et ce même si Nikon Rumors a souvent vu juste par le passé. Personne n’est à l’abri d’une erreur, ou d’une mauvaise information.

Nikon FM2

Ci-dessus, le Nikon FM2.

Ce nouveau boitier Nikon, dont le nom n’est pas encore connu, s’inspirerait des lignes du Nikon FM2 lancé sur le marché en 1982. Tout comme Olympus ou même Fujifilm, le constructeur japonais se serait donc laissé séduire par les sirènes du rétro, et de l’argentique. Si ce boitier embarquerait un écran LCD de 3.2 pouces pour faciliter l’accès aux menus, il profiterait également d’un viseur qualifié de « spécial ». Pourquoi spécial ? Difficile à dire mais l’administrateur de NR pense qu’il pourrait s’agir d’un viseur hybride similaire à celui du Fujifilm X-Pro1 (optique et électronique, donc).

Derrière, il serait également question d’un capteur plein format de 16.2 millions de pixels, d’une sensibilité comprise entre 100 et 12800 ISO, d’un mode rafale à 5.5 images par seconde, d’un capteur RGB 2016-pixels, d’une grille de cadrage à 9 cellules et d’une port pour cartes SD. Côté dimensions, le boitier serait un peu plus massif que celui de l’OM-D E-M5 (143.5 x 110 x 66.5 mm) et plutôt lourd (765 grammes). Nikon pourrait également profiter de l’occasion pour présenter un nouveau cailloux, soit un AF-S Nikkor 50mm f/1.8.

Ce nouveau boitier s’inscrira t’il dans la gamme des Nikon 1 ? Rien n’est moins sûr.

Mise à jour : NR est parvenu à obtenir des informations complémentaires sur le boitier. Le viseur, pour commencer par là, devrait ainsi jouer la carte du pentaprisme. On risque donc de se retrouver face à un réflex compact, et non face à un hybride. Il serait également question d’une puce Expeed 3 et de finitions très soignées, avec un grand nombre de contrôles. Mieux, le capteur serait hérité du Nikon D4 et l’annonce officielle devrait avoir lieu avant la fin novembre.

Crédits PhotoSshjs930