Apollo 11 : le code source du logiciel est dispo sur Github !

Apollo 11 a clairement été une des missions les plus importantes de la NASA et cela n’a rien de surprenant car elle a permis à l’homme de poser pour la première fois le pied sur la Lune. Oui, et figurez-vous que l’agence spatiale a fait le choix de mettre à la disposition des internautes le code du programme utilisé par l’ordinateur de guidage de la fusée. Il est d’ailleurs disponible dès à présent sur Github.

Le programme Apollo a marqué l’histoire de la conquête spatiale américaine. Lancé par le président John F. Kennedy en 1961, il mettait en effet la barre assez haut et il visait ainsi… la Lune.

Programme guidage Apollo 11

Il est possible de télécharger le programme de guidage de la mission Apollo 11.

Si JFK a pris la décision d’envoyer des américains sur le satellite de notre planète, ce n’était pas uniquement pour la beauté du geste.

Apollo 11 a marqué un tournant dans l’histoire de l’humanité

En réalité, il souhaitait surtout démontrer la supériorité technique des Etats-Unis sur l’Union Soviétique. La Guerre Froide faisait en effet rage à l’époque et les américains avaient très peur que le communisme ne finisse par corrompre leurs valeurs et, surtout, leur système économique.

Plusieurs missions se sont succédées dans les années suivantes.

Apollo 11 a décollé de notre belle planète le 16 juillet 1969 avec trois hommes à son bord : Neil Armstrong, Edwin « Buzz » Aldrin et Michael Collins. Ils ont tous les trois filé droit vers la Lune et ils ont mis un peu plus de trois jours à atteindre le satellite. Après s’être placé en orbite lunaire, le module Eagle s’est séparé du CSM et a entamé une longue descente vers le sol lunaire.

Il s’est pose dans la mer de la Tranquillité, à environ 7 kilomètres du site prévu. Pour mener l’opération à bien, Neil Armstrong a en effet du désactiver le pilote automatique pour se charger de la navigation, l’ordinateur de bord ne parvenant pas à effectuer tous les calculs.

Un beau cadeau pour les barbus

Cela n’a l’air de rien mais nos connaissances étaient très limitées à l’époque et nos ordinateurs étaient évidemment loin d’offrir la puissance de calcul de nos machines actuelles. L’ordinateur de bord embarqué sur le module Eagle n’était ainsi pas plus puissant qu’une calculatrice bas de gamme des années 2000.

La NASA avait beaucoup communiqué sur l’événement à l’époque, bien sûr, mais l’agence a aussi publié pas mal de photos et de dossiers au fil de ces dernières années. Elle a souhaité aller encore un peu plus loin en partageant le code complet du programme de guidage de l’ordinateur de la navette, un code que vous pouvez retrouver dès à présent sur Github à cette adresse.

Alors bien sûr, ces fichiers ne parleront pas forcément aux néophytes mais ils devraient intéresser les plus barbus d’entre vous.

Crédits Image