Clicky

Apple a supprimé des milliers d’applications de jeux de casino en ligne illégaux

Apple aurait supprimé des milliers d’applications de jeu illégales en Chine à la suite d’un reportage des médias d’État affirmant que le géant de la technologie n’avait pas réussi à les garder hors de ses plateformes. La société a été récemment critiquée par les médias chinois pour avoir négligé de ne pas supprimer les contenus interdits dans son App Store a rapporté le Wall Street Journal.

« Les applications de jeu sont illégales et interdites sur l’App Store en Chine. » a déclaré un communiqué d’Apple.

« Nous avons déjà supprimé de nombreuses applications et développeurs qui essayaient de distribuer des applications de jeu illégales sur notre App Store. » Selon la chaîne de télévision chinoise CCTV, 25 000 applications ont été supprimées, dont certaines déguisées en applications de loterie d’État.

La Chine a toujours été un marché délicat pour Apple.

Une affaire d’État

Apple a procédé à cette vague de suppression d’applications de son App Store en Chine afin de se conformer aux réglementations strictes du pays. Cette décision a été prise après que plusieurs médias chinois aient déposé des plaintes auprès du géant IT le mois dernier pour avoir, semble-t-il, autorisé des jeux, des produits pornographiques et des produits contrefaits dans son App Store.

« Apple a lui-même mis en place des règles sur la façon de permettre à des applications d’être publiées sur son magasin, mais il ne les a pas suivies. Cela a entraîné la prolifération des fausses applications de loterie et des applications de jeu. » a déclaré une chaîne de télévision.

Les autres restrictions de la Chine pour Apple

Ce n’est pas la première fois qu’Apple doit supprimer autant d’applications de son App Store pour respecter la réglementation chinoise. L’année dernière, la marque à la pomme a enlevé les applications VPN de l’App Store en Chine parce qu’elles étaient utilisées pour contourner les pare-feu qui empêchent les contenus non autorisés par l’État d’être vus par plus de 1,3 milliard de personnes.

En début d’année, la société a également dû modifier la manière dont elle stockait les données iCloud des utilisateurs chinois. Pour se conformer à la réglementation de l’Empire du Milieu, Apple a dû transférer les données iCloud destinées à ses utilisateurs basés en Chine vers une entreprise de télécommunications en Chine continentale.

Mots-clés appleappstore

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !