Apple a remporté une bataille décisive contre les banques australiennes

Apple se trouve depuis plusieurs mois dans le collimateur de certaines banques australiennes. Ces dernières font en effet pression sur l’entreprise afin de pouvoir accéder à la puce NFC des iPhone et des Watch. Elles veulent en effet pouvoir proposer un système de paiement mobile équivalent à la solution développée par la marque à la pomme. Chose que cette dernière a toujours refusé de faire.

La lutte menée par les banques touche cependant à sa fin. Ces dernières ont en effet fini par perdre la bataille contre la firme américaine puisqu’elle a obtenu l’appui de l’autorité australienne de la concurrence.

Apple Pay Australie

Apple a remporté une bataille décisive contre les banques australiennes la semaine dernière.

L’ACCC a en effet affirmé ce vendredi qu’aucune banque du pays n’a le droit d’obliger Apple à autoriser l’accès à ses appareils et à son système de paiement sans contact.

Apple a reçu le soutien de l’ACCC

Suite à cette décision, les banques australiennes ne pourront donc plus faire pression pour proposer leur offre sur un iPhone ou une Apple Watch.

Apple Pay, comme chacun le sait, fonctionne avec la puce NFC intégrée aux téléphones et aux montres connectées de la marque. Grâce à ce service, les utilisateurs peuvent effectuer leurs achats avec leur carte bancaire en s’appuyant sur leurs smartphones.

Si Apple est très stricte vis-à-vis de la protection de la NFC, c’est que la firme veut assurer une sécurité optimum à ses clients quand ils utilisent des appareils Apple pour effectuer des transactions.

Ce n’est pas qu’en Australie qu’Apple dresse des frontières autour de sa technologie NFC sur laquelle Apple Pay s’appuie. Sur une quinzaine de marchés dans le monde, pas un seul de ses 3.500 partenaires bancaires n’a été autorisé à se servir de cette fameuse puce.

La décision prise par l’ACCC est donc une cuisante défaite pour les banques.

Un grand soulagement pour Apple

Apple, de son côté, peut souffler. Grâce à la décision de l’autorité, plus aucune banque ne pourra lui mettre la pression. Pas en Australie du moins.

Conséquence directe, le constructeur conserve la mainmise sur le paiement sans contact sur iOS. Il garde donc un avantage par rapport aux solutions concurrentes.

Parmi les banques australiennes qui ont demandé l’accès à la NFC figurent Bendigo & Adelaide Bank, Commonwealth Bank of Australia (CBA), le National Australia Bank (NAB) et enfin Westpac Banking. Pour le moment, leurs clients n’ont pas encore reçu le feu vert qui les autorise à se déployer vers le service Apple Pay.

Mots-clés applenopub