Apple Card : la carte bancaire selon Apple

Apple s’intéresse depuis longtemps à la finance et aux paiements. La firme le prouve une nouvelle fois en dévoilant sa toute première carte bancaire, une carte faisant la part belle au cash back et proposant de nombreux atouts.

Apple a commencé à manifester son intérêt pour les solutions de paiement en 2014 en lançant Apple Pay, un service qui avait principalement pour but de faire de notre iPhone le remplaçant de notre carte bancaire. Quatre ans plus tard, le géant californien a décidé de faire exactement le contraire en lançant sa propre carte : l’Apple Card.

Apple Card

Élaborée en partenariat avec Goldman Sachs et MasterCard, l’Apple Card peut être créée en quelques instants par le biais du Wallet.

Apple Card : une carte bancaire intelligente

Une fois la carte générée, cette dernière devient utilisable par le biais du service de paiement mobile de l’entreprise, Apple Pay. L’utilisateur n’a alors plus qu’à la sélectionner au moment du paiement pour effectuer ses transactions, comme il le ferait avec ses autres cartes bleues.

L’Apple Card ne fait cependant pas que dans le virtuel. Il est également possible de demander une carte bancaire classique, l’Apple Titanium Card. Très épurée, cette dernière comporte uniquement une puce, le nom du client et le logo de la marque. Elle servira à passer des paiements dans les boutiques ne prenant pas en charge Apple Pay.

Dans les deux cas, Apple a lourdement insisté sur le fait que sa carte bancaire n’incluait ni frais de retard ni frais de pénalité. En outre, elle s’accompagne d’un faible taux d’intérêt pour les paiements en plusieurs fois et d’un système de cash backs bien pensé, à hauteur de 3% pour les achats faits chez Apple, 2 % pour les achats passés avec Apple Pay et 1 % pour les achats effectués avec la carte physique.

Virtuelle ou physique

En outre, toutes les transactions seront centralisées dans une application consacrée à la gestion des finances. L’utilisateur pourra retrouver chaque transaction avec le nom de la boutique où le paiement a été passé et même son plan. L’outil a l’air d’être très bien pensé, avec une ergonomie à la fois simple et intuitive.

L’Apple Card sera disponible aux Etats-Unis dès cet été. On ignore encore quand elle arrivera chez nous.

Mots-clés appleapple card