Clicky

Apple chipe la première place de Samsung aux Etats-Unis

On est bien habitués au classement des trois premiers constructeurs de smartphones au monde. Samsung tient farouchement ses positions sur le haut du podium avec une confortable avance, Apple stagne en seconde place avec un indice de progression relativement timide, et Huawei s’accapare la troisième marche avec de fortes envies de devenir calife à la place du calife.

Oui, sauf que sur les marchés nationaux, les choses en tendance un évoluer un peu plus tout de même. On apprend notamment aujourd’hui qu’Apple est parvenu à chiper à Samsung sa place de numéro un sur le marché américain. L’info nous provient du cabinet d’analyse Strategy Analytics – et à défaut d’être particulièrement surprenante (Apple et Samsung passent régulièrement l’un devant l’autre aux États-Unis), cette dernière nous donne un indice du succès d’Apple et de ses derniers produits sur les terres de l’oncle Sam.

iPhone-Apple-Samsung-US

Le géant coréen vient de tomber de son piédestal sur le sol américain, et ce au profit d’Apple, qui vient de lui ravir sa première place sur ce fameux marché.

La firme à la pomme a donc réussi à prendre le lead sur le marché américain, notamment en termes de volume de smartphones livrés et de parts de marché. Aux États-Unis, Apple aurait ainsi réussi à distribuer 12 millions d’iPhone sur le troisième trimestre 2017, le tout pour atteindre 30,4 % de parts de marché.

L’iPhone 8 pas forcément en grande forme, et un Samsung qui n’a pas à rougir de sa performance…

En analysant les chiffres d’un peu plus près on se rend toutefois compte que le bilan d’Apple aux USA, sur le Q3, n’est pas non plus exempt de tout reproche. Si l’iPhone 8 parvient à générer une dynamique positive sur les ventes, le nouveau smartphone de Cupertino et son compère le 8 Plus n’empêchent pas un recul de 2,1 % des ventes d’iPhone en comparaison des chiffres fournis pour le Q3 2016.

À noter que Samsung est loin d’être à la ramasse derrière Apple. La firme coréenne parvient de son côté à s’illustrer au moyen de ses Galaxy S8, mais aussi de ses terminaux entrée et milieu de gamme. Au total ce sont donc 9,9 millions de mobiles qui ont trouvé preneur aux États-Unis sur le dernier trimestre.

Samsung parvient ainsi à atteindre le seuil des 25,1 % de parts de marché et marque même une petite croissance vis-à-vis de l’an passé où il avait écoulé 9,7 millions d’appareils pour 24,2 % de parts.

Reste maintenant à voir ce que donnera le Q4 2017. On imagine que l’affrontement sera plus haletant, les deux firmes ayant entre temps eu l’occasion de lancer en bonne et due forme leurs iPhone X et Galaxy Note 8 respectifs. Au regard de la bataille qui fera rage durant la période des fêtes, les chiffres communiqués pour l’actuel Q3 feront probablement figure de simple échauffement…

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.