Clicky

Apple : de bons chiffres, mais un tassement des ventes pour l’iPhone

Apple a tenu au début de la semaine une conférence spéciale destinée à ses investisseurs. Tim Cook et ses associés ont profité de l’occasion pour révéler quelques chiffres et ces derniers sont plutôt bons, même si les ventes d’iPhone commencent à se tasser. Pire, selon le PDG de la marque, elles pourraient même reculer sur le prochain trimestre fiscal de l’entreprise.

Sur le papier, tout semble aller pour le mieux pour la Pomme Croquée. Sur le dernier trimestre, la firme a effectivement réalisé un chiffre d’affaires de 75,9 milliards de dollars, avec un bénéfice historique de 18,4 milliards.

Résultats Apple 2016

Apple a présenté les résultats financiers du dernier trimestre à ses investisseurs et le bilan n’est pas complètement positif.

Elle a donc battu tous ses précédents records et il en va de même pour l’iPhone puisque ce dernier s’est écoulé à plus de 74 millions d’exemplaires sur la même période.

Apple a réalisé un bénéfice de 18,4 milliards sur le dernier trimestre

Mine de rien, cela représente quelque chose comme 34 000 terminaux vendus chaque heure, 24h/24, 7j/7, pendant 13 semaines. Impressionnant, d’autant que le petit téléphone représente à lui seul un peu plus de 51 milliards de chiffre d’affaires et il occupe donc une place de choix dans les résultats présentés par Apple.

Et tout le problème est là finalement car les ventes ont plutôt tendance à stagner pour ce trimestre, avec une hausse de « seulement » 0,4% par rapport au premier trimestre de l’année précédente.

Le pire reste à venir car Tim Cook a même évoqué un possible recul des ventes d’iPhone pour le prochain trimestre, ce qui serait une grande première dans l’histoire de la marque.

Il a cependant tenu à tempérer cette mauvaise nouvelle en évoquant la situation économique mondiale. D’après lui, Apple a été confronté à des « conditions extrêmes, comme [elle] n’en a jamais expérimenté auparavant ». Il a notamment fait allusion au Brésil, à la Russie, au Japon, au Canada et à l’Europe qui sont tous très affectés par le ralentissement de la croissance.

Le PDG de la firme a également évoqué l’affaiblissement des monnaies par rapport au dollars, tout en rappelant que sa société réalisait les deux tiers de son chiffre d’affaires en dehors du territoire américain.

Tout est de la faute de la situation économique mondiale

Mais l’iPhone n’est pas le seul produit à se trouver dans une situation inconfortable car les ventes d’iPad se sont écroulées de 25% en l’espace d’un an.

Les Mac ne s’en sortent pas mieux, avec un recul de 4% sur le dernier trimestre. Ce qui n’a pas empêché la marque de dépasser le milliard d’appareils actifs.

Apple a tout de même enregistré une belle progression sur les revenus en provenance de ses services, avec une augmentation de 26% sur un an. Apple Pay, l’App Store et Apple Care lui ont ainsi rapporté 6 milliards de dollars sur le trimestre. C’est plutôt positif, mais on est évidemment très loin des résultats de l’iPhone.

Fait intéressant, Tim Cook a profité de sa conférence pour aborder la question de la réalité virtuelle et il a ainsi déclaré : « la réalité virtuelle, je ne pense pas que ce soit une niche, c’est vraiment cool et ça a quelques applications intéressantes ».

Apple commence visiblement à réfléchir à son avenir et, surtout, à l’après iPhone.

Mots-clés apple

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.