Clicky

Apple : des profits qui s’envolent encore une fois grâce à l’iPhone

La chose parait peu probable, mais si vous vous inquiétiez pour la bonne santé financière d’Apple, n’ayez crainte, la firme à la pomme se porte très bien. Les résultats trimestriels de cette dernière viennent en effet de tomber, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’iPhone fait encore son effet sur les ventes, qui ont pour leur part augmenté de 12 %.

Une performance qui se trouve couplée à un joli bond des profits enregistrés qui atteignent en ce qui les concerne un petit +19%. De quoi convaincre les investisseurs qu’Apple est toujours digne de confiance. En résulte une hausse de 3,1% du cours de la firme en bourse. La théorie du cercle vertueux se vérifie plus que jamais dans le cas présent…

apple-ventes

La marque à la pomme a dévoilé ses résultats trimestriels et une chose est claire, tout va bien du côté de chez Cupertino, notamment grâce aux ventes d’iPhone.

Toujours au rang des gros chiffres, Apple devrait en outre voir sa capitalisation atteindre gentiment les 900 milliards de dollars lors de l’ouverture prochaine du Nasdaq. A noter que les Gafas profitent en ce moment – tous autant les uns que les autres – de résultats trimestriels particulièrement encourageants.

Apple se prépare à un nouveau trimestre stratégique… avec les iPhone en tête de gondole

Ce qui attend Apple, n’est ni plus ni moins que le trimestre de fin d’année. Le plus important pour la firme (et pour beaucoup d’autres acteurs du marché).

C’est d’ailleurs pour mieux doper ses ventes de fin d’année qu’Apple annonce toujours ses nouveaux iPhone en septembre. Il faut dire que ces derniers font encore et toujours des prouesses sur le marché mondial.

Apple a ainsi annoncé avoir écoulé 46,7 millions d’iPhone au cours de ces trois mois (un chiffre en augmentation de 3% vis-à-vis du Q4 2016). On imagine sans mal qu’avec la période des fêtes qui s’annonce et le lancement imminent de l’iPhone X à grande échelle, la société saura continuer sur sa lancée au cours des trois mois qui s’annoncent.

Derniers chiffres intéressants à considérer : les ventes d’iPad redeviennent importantes avec un gain de 14% par rapport à l’an passé sur la même période, et ce au même titre que les achats de Mac qui augmentent cette fois de 25%.

Au final Apple aura réussi le tour de force de se dégager 10,7 milliards de dollars de profits en trois mois. Une plus-value qui s’explique aussi par l’augmentation des ventes de « services ». A Cupertino, les revenus générés par Apple Music et Apple TV (notamment) viennent de passer le cap des 8,5 milliards de dollars – soit près d’un milliard de plus que ce que les analystes avaient projeté.

Mots-clés appleiphone

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.