Apple dévoile de nouveaux panneaux publicitaires rappelant qu’il respecte la vie privée de ses utilisateurs

Apple a très rapidement fait de la protection de la vie privée de ses utilisateurs un argument marketing. Il faut dire que sa fanbase paie au prix fort les produits de la firme de Cupertino, contrairement à des services gratuits comme Google ou Facebook fonctionnant via la publicité – et donc un ciblage à travers les informations sensibles. Tim Cook s’était même livré à une guerre d’idées par médias interposés avec Mark Zuckerberg. Et le fait qu’Apple protège la vie privée de ses utilisateurs, la firme tient à le souligner toujours plus à l’heure des scandales liés au traitement peu transparent de ces données sensibles.

Apple a fait poser plusieurs panneaux publicitaires faisant la part belle à sa politique de protection de la vie privée.

apple-entreprise

Crédits pixabay.com

La firme de Cupertino a profité de l’occasion pour dégainer de nouveaux slogans.

Des nouveaux panneaux publicitaires pour rappeler l’importance des données privées

Apple a bien compris que, contrairement à beaucoup de ses concurrents, il pouvait compter sur la protection des données privées comme argument pour vendre ses produits. Des informations sensibles jamais récupérées par la firme de Cupertino – sauf de façon anonyme lorsque l’utilisateur le souhaite pour améliorer l’expérience.

Sur le premier panneau, on peut y découvrir un iPhone avec la mention « La vie privée est Roi », suivie de « C’est ça, l’iPhone ». Une affiche placée à King Street, à Toronto au Canada – d’où le jeu de mots avec « Roi ».

Toujours dans la même ville, les passants ont pu découvrir une seconde affiche, présentant encore l’iPhone, et précisant « Nous sommes dans le business de rester à l’écart du vôtre ». La mention « Vie privée, c’est ça l’iPhone » suit le nouveau slogan de la firme de Cupertino pour pousser les acheteurs à se tourner vers ses produits.

Comme toujours, le but affiché d’Apple est de communiquer sur sa gestion des informations sensibles. A l’heure où un Facebook enchaîne les scandales liés au fichage du profil des utilisateurs avec une transparence inexistante, la firme de Cupertino opte pour une stratégie bien différente. Mais il ne faut pas oublier que dans le cas du réseau social, son utilisation est gratuite. Apple fait payer ses produits au prix fort – pour ne pas citer des iPhone XS Max pouvant atteindre et même allègrement dépasser les 1000 euros.