Apple : un écran en saphir pour l’iWatch, mais pas pour l’iPhone 6

Les écrans en saphir, on en parlait pas plus tard que la semaine dernière avec une vidéo nous montrant leur solidité. Avec des propriétés aussi intéressantes, la matériau a de quoi intéresser autant les constructeurs que les utilisateurs qui n’auront plus peur de sortir leur mobile de sa précieuse poche protectrice. Cependant, comme on l’a déjà dit, ce n’est pas pour tout de suite et, même si des rumeurs affirmaient qu’Apple pourrait utiliser le saphir pour l’écran du prochain iPhone 6, ces rumeurs ont été démenties par d’autres bruits de couloir.

La source de cette rumeur est ce coup-ci d’origine taiwannaise, du côté de la chaîne d’approvisionnement. Comme d’habitude, il est nécessaire de garder un œil critique vis-à-vis de ce qui se dit et qui pourrait s’avérer totalement faux. Cependant, la rumeur semble plutôt vraisemblable et on aurait donc tendance à y croire…

Apple renonce au saphir pour l'iPhone 6

Apple renonce au saphir pour l’iPhone 6

Pas d’écran en saphir pour l’iPhone 6, donc. La raison avancée, c’est bien entendu la fameuse question du coût : si on ne trouve toujours pas le saphir partout sur nos écrans, c’est bien parce qu’il coûte plus cher que l’actuel Gorilla Glass utilisé. Qui plus est, le rendement dans la fabrication de ces écrans ne semble pas encore suffisamment important.

Pourtant, on parle toujours du saphir pour Apple qui l’utilise déjà sur l’iPhone 5S pour protéger la caméra et le lecteur d’empreintes digitales. Et le terminal qui pourrait ainsi recevoir un écran en saphir n’est autre que la smartwatch d’Apple, l’iWatch, qui, contrairement à l’iPhone, possède l’avantage d’avoir un écran plus petit à protéger… et donc moins cher à produire.

Note de Fred : Toutes les rumeurs ne vont pas dans le même sens. Le South China Morning Post affirme pour sa part que l’iPhone 6 aura bien droit à un écran en saphir. Possible. Ou pas. Ce qui est sûr, c’est que cette technologie aurait peut-être plus sa place sur une montre qui, de par son fonctionnement, est bien plus exposée qu’un smartphone.

Via