Apple est de nouveau l’entreprise la plus cotée en bourse

Apple a repris son titre d’entreprise la plus cotée en bourse le mercredi 6 février 2019. En effet, le capital boursier de l’entreprise a dépassé celui des précédents leaders, Microsoft et Amazon.

La valeur boursière d’Apple s’est effectivement accrue de 0,03%, pour atteindre les 821,5 milliards de dollars. Microsoft vient juste après elle avec une capitalisation boursière de 813,4 milliards de dollars, suivi par Amazon avec 805,7 milliards de dollars.

Les deux finalistes ont chacun enregistré une baisse de leur action. Celle de Microsoft a chuté de 1,11% tandis que l’action d’Amazon a baissé de 1,12%, ce qui est loin d’être le cas d’Apple.

Apple reconquiert Wall Street

La firme à la pomme a effectivement enregistré une belle hausse de la valeur de l’action, une hausse de 13% environ, après qu’elle ait publié le rapport trimestriel de ses bénéfices, le mardi 29 janvier 2019. De ce fait, les investisseurs ont été rassurés après des mois d’inquiétude concernant la baisse de la demande des iPhone et la situation des recettes de la firme, publiée le mercredi 2 janvier 2019. Cette position inconfortable d’Apple était grandement due à la faible demande émanant de la Chine.

Rappelons également que cette faible demande avait perturbé le cours de l’action d’Apple.

En novembre 2018, les analystes ont même estimé que le cours de son action allait passer de 240 dollars à 175 dollars. Soit, une estimation supérieure à un dollar au vu de son cours actuel de 174,24 dollars.

Les actions de Microsoft et d’Amazon font sourciller les investisseurs

En effet, bien qu’Apple soit parvenu à atteindre un chiffre d’affaires de 1,1 milliard de dollars en octobre 2018, sa valeur boursière a progressivement chuté pour finalement être dépassée par Amazon et Microsoft en décembre de l’année dernière.

Le jeudi 3 janvier 2019, soit le jour ayant suivi l’annonce de la situation critique des recettes d’Apple, la valeur boursière de l’entreprise était tombée à 675 milliards de dollars. Toutefois, l’entreprise a progressivement remonté la pente.

Alors que le rapport trimestriel d’Apple a redonné le sourire aux investisseurs, on ne peut pas en dire autant pour les rapports financiers de Microsoft et d’Amazon. En effet, l’action d’Amazon subi actuellement une baisse de 5% environ. Quant à Microsoft, sa valeur boursière reste stagnante depuis le mercredi 30 janvier 2019.

Mots-clés apple