Apple est un peu dépassé par le succès de ses AirPods

Comme souvent, Apple a été moqué, et comme souvent, Apple a su prospérer… Peut-être un peu trop dans le cas présent. Comme le souligne 9to5Mac, les écouteurs sans-fils de la marque à la pomme rencontrent un succès total à travers le monde, à tel point qu’Apple peine sérieusement à suivre la cadence. Préparez-vous donc dès à présent (et pour les prochaines semaines) à de gros problèmes de ruptures de stock en France et ailleurs.

Curieux destin que celui des AirPods, qui furent pourtant malmenés au moment de leur annonce l’année dernière. Entre les critiques émises à propos de leur design et celle touchant à l’épineuse question de leur prix (calé rappelons-le à 179 euros), la succes-story de ces écouteurs Bluetooth d’un genre nouveau n’était clairement pas jouée d’avance.

La firme de Cupertino n’avait – semble-t-il – pas prévu que ses écouteurs sans-fil rencontrent un tel succès. Les AirPods sont en donc en rupture de stock.

Et pourtant, à l’heure où nous écrivons ces lignes, les commandes ne parviennent plus à être honorées en temps et en heure. La faute à une demande extrêmement forte de la part d’une clientèle de plus en plus étendue. Sur la boutique officielle d’Apple, les délais avant livraison s’étirent désormais jusqu’au 2 janvier prochain. Un signe des temps qui ne s’étend toutefois pas encore à l’ensemble des revendeurs en France.

Tim Cook rassurant, mais dans la mouise…

Le patron d’Apple se veut toutefois rassurant quant à cette fameuse pénurie. Il indique que ses services ont « augmenté capacité de production d’AirPods« , tout en restant lucides sur la situation actuelle « nous ne sommes toujours pas en mesure de répondre à cette forte demande« .

Comme le rappelle ZDNet, le cabinet d’analyse KGI estime qu’Apple pourrait être en mesure d’écouler entre 13 et 14 millions d’AirPods cette année. Un chiffre conséquent pour des écouteurs qui n’étaient initialement produits que par un seul sous-traitant (Inventec, qui se fait depuis peu aider par LuxShare, en vue d’augmenter la production).

La présence sur le marché de cinq iPhone dépourvus de prise Jack 3,5 mm pourrait bien expliquer (en tout cas en partie) le succès rencontré par ces écouteurs sans-fils. Les mauvaises langues diront que sur ce coup, Apple a manœuvré avec grande habileté supprimant d’une part la traditionnelle prise casque jugée obsolète ; et en s’assurant, d’autre part, de proposer un accessoire difficilement dispensable – surtout pour ceux qui tiennent à n’avoir que des produits Apple dans le fond de leur poche.

Mots-clés airpodsapple