Clicky

Apple fait face à une nouvelle class action pour l’Apple Watch

Apple fait l’objet d’une nouvelle plainte en Californie. Elle vise l’Apple Watch et plus précisément le défaut de fabrication de la montre susceptible de provoquer la fissure ou le détachement de son écran. Les avocats des plaignants réclament une somme de 5 millions de dollars et ils souhaitent transformer la plainte en une class action au nom de tous les propriétaires de la montre connectée.

Selon les déclarations de Kenneth Sciacca, le défaut peut commencer à faire surface dans les jours ou semaines suivants l’achat de l’Apple Watch même si l’utilisateur n’a rien fait de mal.

Il semblerait qu’Apple aurait été au courant du défaut depuis la sortie de l’Apple Watch originale en avril 2015 lorsque les consommateurs ont commencé à se plaindre du problème sur les forums d’Apple et dans les magasins Apple.

Malgré cela, le géant américain a nié avec persistance « tout problème généralisé » avec ses Apple Watch.

Les détails de l’affaire

Bien que la plainte n’identifie pas spécifiquement le défaut, il note qu’Apple a tardivement annoncé des plans d’extension de garantie pour certaines versions de la montre souffrant du problème précédemment cité.

Lorsque le groupe a été confronté à des plaintes d’utilisateurs concernant des écrans fissurés, Apple a nié systématiquement et blâmé l’utilisateur pour des « dommages accidentels » pour finalement refuser de prendre en charge la réparation dans le cadre de la couverture de la garantie.

Il existe différentes versions de l’Apple Watch. On ne sait pas si le problème n’affecte que certaines versions spécifiques, mais les photos de la plainte montrent une montre Apple Watch en acier inoxydable avec un écran recouvert de saphir. Le saphir est connu pour être plus dur à rayer que le verre, mais aussi moins flexible et plus facile à fissurer, ce qui pourrait contribuer au problème.

Une action en justice justifiée

La plainte déposée par Sciacca fait référence à des violations de la loi fédérale et de l’État, y compris un effort conscient pour dissimuler des faits importants sur le défaut de l’écran lors de la vente des montres.

Elle demande donc un procès devant un jury.

Si l’on se réfère à l’histoire récente d’Apple en matière de recours collectif, il y a une probabilité raisonnable que d’autres personnes rejoignent ce procès ou déposent d’autres demandes séparément. Suite à la plainte de Sciacca, plusieurs utilisateurs ont ainsi déclaré avoir rencontré le même problème.

Ce n’est pas le premier procès du genre, et probablement pas le dernier, auquel le géant de la technologie fait face.

Mots-clés appleapple watch