Clicky

Apple : l’iMac, les vidéos flash, la fonction « écran externe », le tout en vidéo

Depuis que le nouvel iMac est sorti, autant vous dire que j’en rêve la nuit. Oui, et c’est d’ailleurs pour cela que je me suis mis en tête de vendre plein de truc, dont un de mes reins (après tout, on en a deux, alors bon…). Cela dit, après m’être pas mal informé sur le sujet, il semblerait que le nouveau tout-en-un d’Apple ne fasse pas l’unanimité. D’un côté, on nous dit qu’il a du mal à lire les vidéos en flash et, de l’autre, qu’il est chiant à utiliser en tant qu’écran externe. La question, c’est de savoir si ces deux allégations sont vraies ou pas.

Apple : les vidéos flash, la fonction "écran externe", le tout en vidéo

Quand on a envie de s’offrir un produit de la firme de Cuppertino, il faut mieux y réfléchir à deux fois et ne pas agir sous le coup de l’impulsion. Ouais, il ne s’agit pas non plus de claquer une tonne de brouzoufs sans se poser quelques questions, hein, tout le monde n’a pas son compte en banque bourré de fric. Alors forcément, séduit comme je suis par le nouvel iMac, j’ai donc écumé tous les forums dédiés afin d’en savoir un peu plus.

Et comme je l’ai annoncé dans l’introduction de ce billet, il y a finalement deux points qui en sont ressortis. Le premier, c’est que la bécane semble ramer sévère en lisant des vidéos en flash. Le second, c’est qu’il n’est pas pratique à utiliser comme écran externe vu qu’il doit rester allumé. Forcément, ça calme un peu (enfin surtout le premier point) et quand je suis tombé sur les deux vidéos qui illustrent ce billet (enfin surtout la première), je n’ai pas pu m’empêcher de rigoler un coup.

[youtube lc9rmzVNlsA nolink]

Dans la première vidéo, on voit en effet l’iMac 27″ (Core2Duo) en train de faire tourner une vidéo sur YouTube. D’abord en mode fenêtré, puis ensuite en plein écran. Ensuite, le mec de Cult of Mac va un peu plus loin en ne lançant pas moins de quatre vidéos en simultanée. Le résultat est là, l’iMac ne bouge pas d’un point.

La seconde vidéo, en revanche, montre bien à quel point l’intérêt d’utiliser l’iMac en tant que second écran est assez limité. Comme il a déjà été dit, notamment chez le compère Gonzague, l’iMac doit impérativement être allumé pour pouvoir fonctionner comme un écran externe. De même, il est indispensable d’utiliser le câble prévu pour que tout marche sur des roulettes. On dira que cette fonctionnalité est pratique pour faire, par exemple, des démonstrations dans le cadre d’une entreprise (genre un collègue arrive avec son MacBook pour lancer un diaporama, ou des vidéos cochonnes, à la foule en délire) mais sans plus.

Alors, quoi qu’en dire ?

[youtube DFxQxrVi-9I nolink]

La première chose, c’est qu’il semblerait que tous les iMac ne souffrent pas de ce fameux problème de latence avec les vidéos en flash. Cela dit, attention quand même, parce que ça ne veut pas dire que ceux qui affirment le contraire ont tort. On le sait bien, il vaut toujours mieux attendre les premières révisions avant d’acheter chez Apple. Et là, j’ai une grosse pensée émue pour les possesseurs des premiers Macbook blancs qui avaient vu la coque de leur joujou se fissurer. A noter que ce point vaut aussi pour le portefeuille, hein… Si l’i7 est actuellement une option réservée au plus gros modèle d’iMac, il finira sans doute par débarquer en natif dans les prochaines révisions (ou tout du moins l’i5, qui n’est pas mauvais non plus).

Et la seconde chose, c’est qu’il ne faut pas bêtement succomber à la tentation et être certain que l’appareil en question conviendra à nos besoins. Là encore, j’ai une petite pensée émue pour Gonzague qui, sur un coup de folie, s’était commandé l’iMac 27″ Core2Duo pour l’utiliser comme écran externe avec son Mac Pro et qui l’a finalement revendu pour 200€ de moins. Mine de rien, ça fait quand même quelques billets de foutus en l’air.

Via Cult of Mac

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.