Apple : iTunes pourrait bientôt changer de nom…

Lancé à l’aube de l’année 2001, le service à tout faire d’Apple serait en passe d’être peu à peu conduit vers la sortie par la firme de Cupertino, qui souhaiterait – à défaut de s’en débarrasser entièrement – en changer le nom et pourquoi pas lui donner un bon coup de polish.

C’est en tout cas ce que laissent penser certains éléments comme l’éviction pure et simple d’iTunes Podcasts, au profit d’Apple Podcasts. Un changement qui, certes, ne concerne que le nom du service (tout le reste ayant visiblement été conservé tel quel), mais qui pourrait s’avérer annonciateur d’un remaniement pour iTunes. Remaniement dont l’ampleur reste encore inconnue…

iTunes

Plusieurs éléments poussent à croire que le service d’Apple serait en train d’être peu à peu poussé vers la sortie, pour être au minimum renommé… ou remanié.

Il faut dire que depuis près de deux ans Apple accentue ses efforts de communication pour promouvoir Apple Music, son service de musique en streaming concurrent direct de Spotify. Des opérations de promotion relativement efficaces, qui s’effectuent toutefois aux dépens d’iTunes qui ne profite clairement plus du même éclairage, poussant d’ailleurs certains sites à prédire une éventuelle mise au rebut de l’emblématique service. Ou a minima un changement de nom.

Un nouveau nom pour un nouveau départ ?

Pour l’heure la question ne pourra que rester en suspend. Pour autant s’il y a fort à parier qu’Apple ne laissera pas totalement tomber iTunes avant plusieurs années (le service étant également employé par les utilisateurs d’iPhone, d’iPad et d’iPod pour synchroniser leurs appareils à un ordinateur, qu’il soit Mac ou PC), il est probable que la compagnie cherche à le rapprocher autant que possible d’Apple Music.

La démarche serait d’ailleurs plutôt logique, Apple pourrait alors regrouper toute son offre musicale autour d’un pôle central… et pourquoi pas pousser le chaland à se tourner vers la musique en streaming, marché résolument porteur de nos jours contrairement au téléchargement de musique qui tend pour sa part à s’essouffler.

À titre indicatif, en France et pour l’année 2016, le streaming musical représentait un marché de 143 millions d’euros… Alors que le téléchargement plafonnait sous la barre des 33 millions.

Crédit illustration

Mots-clés appleitunesnopub