Apple n’abandonnera pas iTunes

Un an après le lancement d’Apple Music (qui malgré ses 15 millions d’abonnés ne parvient pas à égaler Spotify, leader sur le secteur de la musique en streaming), des rumeurs se font entendre et laissent à penser que la firme à la pomme croquée serait en train de plancher sur l’abandon d’iTunes, qui ferait double emploi.

Une rumeur infondée si l’on en croit Eddy Cue (vice-président en charge des services et logiciels internet d’Apple) qui s’est exprimé sur la question dans une interview réalisée par Le Figaro.

iTunes

iTunes ne sera pas abandonné par Apple

Il faut dire que ces deux services proposent l’un comme l’autre de la musique et que – sur ce point – seul leur modèle économique diverge : Apple Music propose de la musique contre un abonnement tandis qu’iTunes la vend purement et simplement de manière « traditionnelle ».

Des services complémentaires et non concurrents ?

C’est en tout cas ce qu’avance Eddy Cue qui déclare qu’abandonner iTunes serait « une idiotie« , tout en précisant que les deux services ont leur importance et qu’iTunes touche toujours un public étendu « il y a toujours des gens qui achètent de la musique« . Eddy Cue ajoute que le téléchargement de musique a encore une importance de premier ordre pour Apple et qu’il dégage toujours des revenus non négligeables pour la firme de Tim Cook.

Cependant l’intéressé précise tout de même qu’Apple est conscient « que le business d’iTunes ne va pas augmenter, et que la croissance va venir du modèle d’abonnements comme nous le mettons en place avec Apple Music ».

Voilà qui a le mérite d’être clair, la firme est donc très lucide sur ce point. Pour autant il serait effectivement imprudent de supprimer iTunes, alors que le service compte toujours quatre fois plus d’usagers qu’Apple Music.

Apple Music n’est pas entièrement satisfaisant

En effet, le nouveau service de la firme n’a pas fait l’unanimité, la faute notamment à des soucis d’ergonomie, rendant la navigation sur le service pour le moins compliquée.

C’est donc à l’occasion de la toute récente WWDC 2016 qu’Apple a dévoilé une série d’améliorations, ainsi qu’une refonte de l’interface de l’application visant à rendre l’expérience plus plaisante pour les utilisateurs. Eddy Cue déclare à ce sujet que la firme a eu « beaucoup de réactions sur cette version ». Apple a donc dû étudier « la manière dont les gens l’utilisaient » pour « la rendre plus simple et mieux adaptée ».

Il reste encore du travail pour qu’Apple Music ait des chances d’égaler Spotify, mais il est clair que la firme Cupertino est résolue à être concurrentielle sur l’offre musicale, et une chose est certaine, la concurrence profite toujours au consommateur.

Mots-clés appleitunes