Apple ne travaille pas sur un iPhone « low cost »

Depuis le début de la semaine, on entend dire sur plusieurs sites américains qu’Apple pourrait lancer à la fin de l’année un iPhone « low cost » destiné aux marchés émergents. Bloomberg a même été plus loin en affirmant que cet iPhone serait vendu entre 99$ et 149$, et pas un euro de plus. Incredible, comme ils disent, mais il faut tout-de-même savoir que Phil Schiller s’est exprimé sur la question. Et on peut dire que ses déclarations sont très claires puisque l’homme a indiqué que la firme ne travaillait absolument pas sur un produit de ce type. Comme ça, au moins, on est fixé.

On peut d’ailleurs préciser que le copain Philou n’y a pas été avec le dos de la cuillère puisqu’il a même indiqué qu’un iPhone « low cost », ou même bon marché, ne verra jamais le jour. JAMAIS, TU ENTENDS ! Selon lui, Apple n’est pas comme toutes les autres entreprises, et elle n’a absolument pas besoin de sortir un produit moins cher pour séduire les consommateurs. Mieux, il a même été jusqu’à lancer une petite pique à Samsung en indiquant que la Pomme Croquée n’était pas de ces firmes qui lancent de multiples produits d’un seul trait.

Apple ne travaille pas sur un iPhone "low cost"

Phil Schiller a démenti la rumeur du lancement d’un iPhone « low cost ».

Et d’enchainer, ensuite, sur un argument économique assez intéressant. Car Phil a effectivement indiqué qu’Apple ne détenait que 20% des parts de marché sur le marché de la mobilité, et plus spécifiquement sur le secteur des smartphones, et ce alors même que la firme totalisait, à elle seule, 75% des profits du segment. En d’autres termes, Apple n’a absolument pas besoin de lancer un iPhone « low cost » puisque les modèles actuels lui suffisent amplement. Pour terminer, Phil a rappeler que le choix des meilleures technologies, et des meilleurs matériaux, était précisément ce qui avait permis à Apple de devenir un acteur important du secteur.

J’aimerais dire que je suis surpris par ces déclarations, mais on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas puisque je n’ai jamais cru à cette rumeur. Et si j’en crois vos interventions sur Twitter / Google+, il semblerait que je ne sois pas le seul dans ce cas. Dommage donc pour les sources du Wall Street Journal, de Digitimes et de Bloomberg, hein…

MAJ : Phil Schiller n’aurait finalement pas démenti l’existence d’un iPhone « low cost », l’erreur viendrait de Reuters. Super.

Via

Mots-clés appleiphonerumeurs