Apple réclame encore 179 millions de dollars à Samsung

Apple et Samsung n’ont visiblement pas encore réglé tous leurs comptes. Preuve en est, la firme à la pomme réclame pas moins de 179 millions de dollars au constructeur sud-coréen à titre de dommages et intérêts. Il faut croire que les deux géants n’arriveront jamais à trouver à terrain d’entente. Pas dans un avenir proche en tout cas.

Les deux firmes s’affrontent depuis plusieurs années maintenant. Apple a ouvert les hostilités en accusant Samsung d’avoir violé plusieurs de ses brevets avec ses premiers terminaux, déclenchant par la même occasion une des pires batailles juridiques de notre histoire.

Affaire Apple Samsung

Apple et Samsung n’arrivent visiblement pas à trouver un terrain d’entente. Le contraire aurait été surprenant.

L’affaire a pris un nouveau tournant en décembre dernier lorsque le coréen a accepté de version à son adversaire la somme de 548 millions de dollars.

Tout le monde pensait que Samsung et Apple étaient parvenus à un arrangement

Tout le monde pensait l’affaire réglée mais c’était sans compter sur ces nouveaux rebondissements.

Samsung a effectivement changer d’avis entre temps et les avocats de l’entreprise ont ainsi décidé de porter leur cas devant la Cour Suprême. Apple n’a visiblement pas apprécié l’affront et la société réclame à présent 179 millions de dollars supplémentaires.

Selon Foss Patents, elle estime effectivement que son concurrent à violé ses brevets sur cinq produits différents commercialisés après 2012. Engadget a creusé un peu et le site est parvenu à mettre la main sur un document listant les terminaux incriminés et les sommes requises pour chacun d’entre eux.

Des sommes calculées en fonction du nombre d’unités vendues.

Dans le lot, on trouve notamment le Galaxy S II Skyrocket, mais également le Galaxy S II Epic 4G Touch ou encore le Galaxy S II de T-Mobile, mais aussi le Droid Charge et le Galaxy Prevail.

En attendant, les deux firmes vont devoir continuer à travailler ensemble

Là dessus, les avocats ont ajouté un million de dollars en plus histoire d’obtenir un compte rond.

Je ne sais pas si vous avez suivi l’affaire mais Apple a remporté cette bataille juridique une première fois en 2012 et Samsung devait alors lui verser 930 millions de dollars.

Sans surprise, le constructeur a décidé de faire appel et les deux entreprises étaient parvenues à un accord en décembre dernier, un accord portant sur une somme de 548 millions de dollars.

Comme indiqué un peu plus haut, le coréen a cependant changé d’avis entre temps et c’est maintenant la Cour Suprême qui va devoir trancher.

Le plus amusant, dans l’histoire, c’est que les deux entreprises travaillent régulièrement ensemble. Samsung fourni effectivement une partie des processeurs et des dalles utilisés sur les iPhone.

Mots-clés applesamsung