Apple refuse d’aider ses clients victimes d’un virus

Mac Defender, Mac Protector, ces deux noms vous disent peut-être quelque chose. Et pour cause puisqu’il s’agit d’un malware particulièrement vicieux et qui s’attaque à toutes les machines fonctionnant sur Mac OS X. Une véritable cochonnerie qui a valu quelques sueurs froides à un grand nombre d’utilisateurs. Des utilisateurs qui se sont bien entendu précipiter vers les Genius de l’Apple Store le plus proche de chez eux pour tenter d’obtenir de l’aide. Oui et bien la prochaine fois, il vaudra mieux qu’ils ne prennent pas la peine de se déplacer puisque Apple a demandé à ses employés dans une note interne de ne pas venir en aide aux utilisateurs tombés dans ce terrible piège. En gros, si vous êtes victime d’un virus, vous n’avez qu’à vous débrouiller par vos propres moyens…

Rappelons tout-de-même le fonctionnement de Mac Defender / Mac Protector pour ceux qui n’en ont pas encore entendu parler. Globalement, le fonctionnement de ce malware est relativement simple. L’internaute se rend sur un site, une fenêtre surgit sur son écran l’informant que son ordinateur est infecté, le message est accompagné d’un bouton pour télécharger un antivirus, l’internaute clique dessus et c’est terminé. Le prétendu antivirus n’en est pas un et c’est précisément à partir du moment où nous allons l’installer sur notre ordinateur que son dernier va subir l’attaque d’un virus. Autant dire qu’il s’agit là d’un stratagème connu mais qui n’était jusqu’alors que l’apanage des machines tournant sous Windows.

Mais pour tous ceux qui sont sur Mac OS, ce malware est totalement inédit. C’est sans doute la raison pour laquelle un bon nombre d’internautes sont tombés dans le panneau et ont ainsi entrepris de contacter très rapidement les techniciens de leur constructeur. Jusque là, rien de très anormal mais c’est finalement la réaction d’Apple qui ne manquera pas d’en étonner plus d’un.

Car en effet, la firme a expressément demandé à ses employés de ne pas intervenir et de ne pas venir en aide aux utilisateurs qui sont tombés dans le panneau. Selon la firme, l’élimination d’un malware ne fait pas partie des services qui peuvent être rendus par les techniciens du programme AppleCare ou même par les employés travaillant dans les différents Apple Store qui parsèment le monde. Ainsi donc, il est demandé à ces derniers de ne pas communiquer de quelque façon que ce soit sur ce fameux malware. Pire, ils n’ont même pas le droit de confirmer l’infection. Tout ce qu’ils peuvent faire, finalement, c’est de pousser les clients à télécharger un antivirus sur… le Mac App Store.

Concrètement, donc, Apple prépare l’avenir. Mac OS X se vend de mieux en mieux et le système risque par conséquent d’être de plus en plus la cible des créateurs de virus. Dans ce contexte, plutôt que de faire face à ses responsabilités, la firme préfère tourner le dos à ses clients et les laisser seuls face à cette délicate situation. Le pire, c’est que la marche à suivre pour se débarrasser de Mac Defender / Mac Protector est franchement très simple. D’ailleurs, si vous en êtes victime, toute la marche à suivre est expliquée dans cet article. Pour le reste, si vous ne parvenez pas à éradiquer ce malware, vous pouvez toujours tenter le coup et téléphoner à l’un des techniciens de la firme. Lors d’une entrevue avec un journaliste de ZDNet, l’un de ces dernier a de toute façon révélé que cette note n’allait pas être respectée.

Parfois, la désobéissance est la réponse la plus viable.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.