Apple renouvelle ses MacBook Pro, en toute discrétion

Apple a profité du calme de la soirée d’hier pour mettre à jour ses MacBook Pro. S’ils reprennent exactement le même châssis que la génération précédente, ils apportent aussi de nombreuses améliorations sur le plan technique.

Il n’aura finalement pas fallu attendre la WWDC 2019 pour découvrir les nouveaux MacBook Pro. Apple a effectivement mis à jour sa gamme hier, en soirée, sans tambour ni trompette. Un choix finalement très étonnant compte tenu des nombreuses améliorations apportées à leur configuration.

Car en effet, ce n’est pas sur le plan design que ces nouveaux MacBook Pro vous surprendront.

Pas de changements sur le design

Fidèle à ses habitudes, Apple a ainsi choisi de reprendre le châssis des modèles précédents, un châssis toujours aussi fin et léger. Comptez en effet 1,8 kg pour le plus gros modèle 15 pouces.

Pas de changement non plus sur la connectique ou l’ergonomie. Le pavé tactile est toujours aussi imposant et la fameuse Touch Bar répond bien entendu présente.

Il y a cependant du neuf au niveau du clavier. L’architecture ne change pas et on reste ainsi sur un clavier papillon, mais le constructeur a changé de matériaux afin de « réduire » le risque d’encrassement. Il faudra bien entendu attendre quelques semaines pour savoir si ces modifications sont suffisantes. Jusqu’à présent, les différentes mesures prises par la firme n’ont pas vraiment arrangé le problème.

Comme indiqué un peu plus haut, c’est surtout sur la partie technique que la marque a porté son attention.

Du neuf pour la fiche technique

Les nouveaux MacBook Pro disposent ainsi d’une fiche technique rafraîchie pour l’occasion, notamment sur les modèles 15 pouces. Le plus cher est en effet livré avec un Intel Core i9, alors que ce dernier était à l’origine proposé en option.

Voici donc les différentes configurations proposées par Apple, en 13 pouces :

  • Intel Core i5 de 7e génération (bi-cœur, 2,3 GHz, Turbo Boost à 3,6 GHz), Iris Plus Graphics 640, 8 Go de mémoire vive, 128 Go de SSD, deux ports Thunderbolt 3. 1499 €
  • Intel Core i5 de 7e génération (bi-cœur, 2,3 GHz, Turbo Boost à 3,6 GHz), Iris Plus Graphics 640, 8 Go de mémoire vive, 256 Go de SSD, deux ports Thunderbolt 3. 1749 €
  • Intel Core i5 de 8e génération (quad-core, 2,4 GHz, Turbo Boost à 4,1 GHz), Iris Plus Graphics 655, 8 Go de mémoire vive, 256 Go de SSD, Touch Bar, Touch ID, quatre ports Thunderbolt 3. 1999 €
  • Intel Core i5 de 8e génération (quad-core, 2,4 GHz, Turbo Boost à 4,1 GHz), Iris Plus Graphics 655, 8 Go de mémoire vive, 512 Go de SSD, quatre ports Thunderbolt 3. 2249 €

Et celles pour les modèles 15 pouces :

  • Intel Core i7 (hexa-cœur, 2,6 GHz, Turbo Boost à 4,5 GHz), Radeon Pro 555X avec 4 Go de mémoire, 16 Go de mémoire vive, 256 Go de SSD, Touch Bar, Touch ID, quatre ports Thunderbolt 3. 2799 €
  • Intel Core i9 (octo-core, 2,3 GHz, Turbo Boost à 4,8 GHz), Radeon Pro 560X avec 4 Go de mémoire, 16 Go de mémoire vive, 512 Go de SSD, quatre ports Thunderbolt 3, Touch Bar, Touch ID. 3299€

En prime, Apple propose aussi pas mal d’options payantes. Sur le modèle le plus cher, par exemple, il sera possible de prendre en option le Intel Core i9 à 2,4 GHz, avec Turbo Boost à pas moins de 5 GHz. Elle n’est pas donnée en revanche et il faudra débourser 220 € pour en profiter.

Même chose du côté de la mémoire vive. Les 32 Go sont proposés à 480 €. Les Vega sont aussi accessibles en option, à 300 € pour une Vega 16 ou à 420 € pour une Vega 20.

Du côté du stockage, on aura le choix entre une option à 1 To (+480 €), une option à 2 To (+1200 €) et une option à 4 To (+3360 €).

Mots-clés applemacbook pro