Clicky

Apple s’est encore moqué de la fragmentation Android hier soir

Apple a donné pas mal de chiffres hier soir à l’occasion de sa conférence de presse. La firme a notamment indiqué que iOS 9 était désormais installé sur 83% des iPhone, iPad et iPod Touch. Sans surprise, elle a profité de l’occasion pour se moquer de Google et de la fragmentation de sa plateforme, tout en rappelant que Marshmallow était installé sur seulement 2,3% des téléphones propulsés par la dernière version d’Android.

Google publie fréquemment des rapports portant sur la fragmentation de son parc. Ils sont tous accessibles par le biais de cette page.

Apple Android

Apple s’est encore moqué de la fragmentation Android hier soir.

Apple fait exactement la même chose de son côté et il suffit ainsi de se rendre à cette adresse pour connaître les parts de marché des différentes versions de sa plateforme.

Apple devrait peut-être comparer… ce qui est comparable

A l’heure actuelle et d’après les chiffres publiés par la marque, iOS 9 représente environ 79% de parts de marché, contre 16% pour iOS 8 et 5% pour les versions précédentes. Notez que ces chiffres ont été mis à jour le 7 mars et donc au début du mois.

La situation est un peu plus compliquée du côté d’Android. Marshmallow ne représente ainsi que 2,3% de parts de marché et ce alors même qu’il est disponible depuis plus de six mois. Lollipop, de son côté, totalise 36,1% de parts de marché contre 34,2% pour KitKat, 22,3% pour Jelly Bean, 2,3% pour Ice Cream Sandwich, 2,6% pour Gingerbread et 0,1% pour Froyo.

Le pire, dans l’histoire, c’est que Android N ne va pas tarder à montrer le bout de son nez.

Fidèle à son habitude, Apple n’a pas manqué de faire le parallèle entre iOS et Android en se moquant de la fragmentation de ce dernier durant sa conférence de presse.

En théorie, la marque à la pomme n’a pas forcément tort mais il ne faut pas oublier que la plateforme de Google est supportée par des dizaines de constructeurs différents. Apple, lui, est le seul à proposer des terminaux sous iOS et il a donc la possibilité de déployer ses mises à jour sur tous les téléphones et sur toutes les tablettes de son parc sans avoir besoin de passer par un intermédiaire.

D’autant que les opérateurs téléphoniques n’ont pas leur mot à dire.

Moralité, si Apple voulait réellement comparer ce qui est comparable, alors la marque devrait comparer la fragmentation de sa plateforme à celle des Nexus de Google. Et là, nul doute que l’écart serait nettement moins significatif.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Pingback: Apple s'est encore moqué de la fragmentation Android hier soir - Mes Actus()

  • Seb

    Et dans ce cas là les part de marché / vente on les compare par fabricant ?:) #DemiTroll

    La frag reste un gros problème d’android surtout pour les dev aussi

  • Stoon Stoon

    ça s’appelle écrire un article pour ne rien dire. autrement dit la masturbation du vocabulaire. franchement kesk’on a à foutre que android ou ios soit fragmenté ??? ça nous est utile dans la vie quotidienne ???? hein

    • Seb

      Quand tu dev sur les 2 supports oui tu te poses la question de savoir quelle version tu supportes (pas même api etc et donc taff supplémentaire

    • C’est utile pour plein de monde, oui.

    • tiliarou

      Si tu veux parler de vocabulaire masturbatoire ou de masturbation du vocabulaire comme par écrire correctement, et si ça ne t’intéresse pas tu n’as qu’a pas le lire ni poster de commentaire inutile. Moi ça m’intéresse et le commentaire de l’auteur sur le sens de la comparaison aussi.

  • GCO

    Bonjour Seb,
    La fragmentation sur Android n’est absolument pas un problème pour les développeurs sur Android. Toutes les dernières fonctionnalités sont apportées au vieux OS soit via les play services, soit via les librairies de support google pour les dernières fonctionnalités de l’API. A part quelques exceptions près, tu peux réaliser sans trop de problèmes (surcoût) la même application aussi bien sur Android Marshmallow que sur Android Gingebread. Mes collègues travailant sur iOS rencontre plus de problèmes de compatibilité que nos développeurs Android.

  • Pingback: Android : Google corrige une faille exploitée afin de rooter ses smartphones - Mes Actus()

  • rossoneroo

    Au moins GOOGLE est en eternel evolution pendant que APPLE reste statique ! (Et VLANNNN !!! ) lol