Apple s’intéresse à vos odeurs corporelles

Apple a récemment déposé un brevet relatif à de nouveaux types de capteurs capables de reconnaître des odeurs et autres signaux chimiques présents dans l’air environnant.

Les brevets déposés par la firme de Cupertino font ainsi état d’un système associant des capteurs et une IA capable de reconnaître des composantes chimiques présentes dans l’air, qu’on pourrait utiliser pour la détection d’éléments odoriférants tels que les odeurs corporelles, celles d’aliments ou même des produits chimiques dangereux .

Apple s'intéresse à vos odeurs corporelles

Crédits Pixabay

Bien que ne soit pas une première pour Apple, les avancées auxquelles les nouveaux brevets font référence augurent un développement bien plus marqué de sa part.

Un nez chimique pour renifler les molécules qui sont dans l’air

Le système auquel Apple pense est composé de capteurs contenant une solution d’électrolytes intégrés dans un système à puce et associés à une intelligence artificielle. La solution est conçue pour contenir une concentration prédéterminée en ions, et en analysant la différence de concentration après exposition à l’air ambiant.

L’air ambiant va ainsi traverser une couche perméable et apporter les composés chimiques odoriférants dans la solution, on est capable de déterminer la quantité de composés chimiques d’origine externe qui est entrée dans le système.

L’IA va déterminer le type de composé chimique capté, et on crée ainsi un nez artificiel capable de reconnaître plusieurs odeurs, avec un plus, la concentration du composé chimique qui en est à la base.

Le système disposerait également d’un mécanisme capable de réchauffer la solution ionique, permettant ainsi à chaque réaction d’être réversible et de se remettre à zéro pour une nouvelle détection de molécules chimiques flottant dans l’air.

Des capteurs qui pourraient venir équiper les produits d’Apple

La technologie pour ces nouveaux types de capteurs n’est pas encore à l’état de produit commercialisable. Toutefois, les applications d’un tel système de détection sont très nombreuses et trouveront certainement preneurs auprès des plus sensibles en matière d’odorat.

D’ailleurs, si l’on en croit les images qui accompagnent les brevets déposés par la firme à la pomme, on pourrait bien voir les futurs iPhone et les Apple Watch être accompagnés de cette nouvelle technologie de détection d’odeurs. Une nouvelle fonctionnalité qui viendra s’ajouter  à la liste des capacités qui ne cesseront de nous étonner avec les produits d’Apple.

Mots-clés apple