Clicky

Apple s’intéresse au marché de la cigarette électronique

Apple a récemment déposé un nouveau brevet mettant en scène le vaporisateur d’une cigarette électronique. La firme à la pomme aurait-elle l’intention de diversifier son activité ?

Apple a considérablement étoffé son catalogue au fil des années. L’entreprise a en effet commencé par produire des ordinateurs de bureau, puis elle a commencé à fabriquer des ordinateurs portables. Elle s’est ensuite focalisée sur le secteur des baladeurs multimédia pendant plusieurs années avant de lancer son premier téléphone et sa première tablette.

ECig Apple

Apple a déposé un brevet portant sur un vaporisateur.

Cette diversification ne lui a pas seulement été profitable, elle lui a surtout sauvé la mise à plusieurs reprises par le passé.

Apple a toujours tiré sa force de la diversification de ses produits

L’iPod lui a ainsi permis d’éviter la faillite en 2001 et l’iPhone représente à l’heure actuelle les deux tiers de son activité. Sans lui, Apple se retrouverait donc dans une situation très compliquée.

L’entreprise a donc pris l’habitude de sortir régulièrement de sa zone de confort et elle aurait bien l’intention de continuer sur sa lancée. C’est tout du moins ce que prouve le brevet récemment déposé par ses soins, un brevet décrivant le fonctionnement d’une cigarette électronique signée du sceau de la célèbre marque américaine.

Le brevet en question a été déposé l’année dernière, peu de temps avant l’été, auprès du Bureau des Brevets et des Marques aux États-Unis. Le document évoque un vaporisateur capable de fonctionner à haute température pour convertir une substance liquide en vapeur et il porte plus précisément sur la méthode de vaporisation et sur les différents moyens mis en oeuvre pour maximiser le taux de rendement de la pièce afin de réduire les pertes.

Apple aurait-il l’intention de lancer une cigarette électronique ?

Ce vaporisateur a une autre particularité intéressante. Il est extrêmement compact et il pourrait tout à fait trouver sa place dans une cigarette électronique.

Apple aurait-il l’intention de se lancer sur ce secteur dans un avenir proche ? Rien n’est moins sûr. Les brevets déposés par la marque débouchent rarement sur des produits commercialisables et ils servent le plus souvent à protéger ses idées. Ceci étant, le marché de la vapote pèse extrêmement lourd à l’heure actuelle et une cigarette électronique haut de gamme pourrait rapporter beaucoup d’argent à l’entreprise.

Comme Digital Trends le rappelle dans son article, il faut d’ailleurs rappeler que la firme a récemment perdu un de ses meilleurs développeurs, Mark Williams. Après plusieurs années passées à travailler sur macOS, ce dernier a en effet démissionné pour monter une autre entreprise et commercialiser dans la foulée une cigarette électronique haut de gamme vendue à un peu plus de 300 $ : le Firefly.

David

Passionné, colérique, humain.