Apple s’intéresserait à la reconnaissance faciale

Apple aurait signé un gros chèque pour mettre la main sur RealFace, une entreprise israélienne spécialisée dans tout ce qui a trait à la reconnaissance faciale. Les prochains iPhone pourraient donc mettre l’accent sur cette technologie afin de se démarquer de leurs concurrents. Eux, mais aussi les autres produits présents au catalogue de la marque.

L’information vient de Calcalist, mais elle n’a pas été commentée par le principal intéressé et elle est donc à prendre avec prudence.

iPhone RealFace

Les prochains iPhone mettront peut-être l’accent sur la reconnaissance faciale.

D’après nos confrères, Apple aurait donc signé un chèque d’un montant non communiqué pour mettre la main sur un spécialiste de la biométrie.

Apple aurait mis la main sur RealFace, un spécialiste de la reconnaissance faciale

RealFace a été fondée en 2014 et l’entreprise est positionnée dans le domaine de la reconnaissance faciale. Elle a développé une technologie capable de s’appuyer sur le deep learning pour identifier une personne en fonction des traits et des particularités de son visage.

Cette technologie, elle l’a utilisée pour mettre au point un programme d’identification biométrique. Grâce à l’intelligence artificielle, ce dernier serait bien plus performant et surtout bien plus rapide que la plupart des solutions concurrentes.

Ses nombreuses qualités lui auraient d’ailleurs permis de trouver sa place en entreprise, et notamment dans l’univers de la finance. Pour l’heure, l’entreprise compte cinq employés en plus de ses deux fondateurs.

Ces rumeurs de rachat ne manquent évidemment pas d’intérêt, et encore plus lorsqu’on examine avec attention les derniers bruits de couloir en date.

Si l’on en croit ce qui se dit dans certains milieux, l’iPhone 8 pourrait en effet mettre l’accent sur la reconnaissance faciale lui aussi. En plus de leurs empreintes, les propriétaires du téléphone pourraient donc s’appuyer sur les traits de leur visage pour déverrouiller leur terminal.

Ce n’est pas la première fois que la firme rachète une boîte israélienne

Apple a procédé à de nombreuses acquisitions en Israël ces dernières années. En 2011, l’entreprise avait ainsi déboursé pas moins de 400 millions de dollars pour mettre la main sur Anobit, une entreprise spécialisée dans l’optimisation de la mémoire flash. La technologie développée par ses ingénieurs avait été intégrée aux iPhone et aux iPad, mais aussi aux MacBook, aux MacBook Air et aux MacBook Pro.

Quelques années plus tard, elle a remis le couvert avec PrimeSense, une autre société très installée sur le marché israélien. Cette dernière avait développé un système capable de détecter et d’interpréter les mouvements du corps d’un utilisateur. De même pour ses expressions faciales.

Apple a aussi signé un gros chèque pour mettre la main sur Lynx quelques années plus tard et récupérer ainsi les technologies associées aux caméras développées par la marque, des technologies que l’on retrouve sur tous les derniers iPhone.