Apple n’aurait finalement pas copié sur Sony

Le procès opposant Apple à Samsung bat son plein et son dénouement approche à grands pas. Son issue, nous ne la connaissons pas encore mais nous savons toutefois que l’une des principales lignes de défense du constructeur coréen vient tout juste de s’écrouler. Et avec grand bruit en plus… Car en effet, ce dernier accusait jusqu’à présent Cupertino d’avoir copié Sony mais la Pomme Croquée vient tout juste de répliquer en présentant un nouveau prototype surnommé « Purple » et datant de… août 2005. Un prototype qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’iPhone 4 et à l’iPhone 4S. Les images sont bien évidemment dans la suite.

Apple n'aurait finalement pas copié sur Sony

Cette affaire est de plus en plus compliquée. A la base et pour vous rafraichir un peu la mémoire, c’est Apple qui a dégainé et qui a décidé d’assigner Samsung en justice. Pourquoi ? Tout simplement parce que la Pomme accuse la firme coréenne de copier ses propres produits et de ne pas respecter ses brevets. Forcément, cette dernière n’est pas du tout d’accord et elle s’est ainsi attaquée à Jonathan Ive la semaine dernière, arguant que ce dernier s’était inspiré du travail d’un designer de Sony pour concevoir l’iPhone. En d’autres termes, pour Samsung, c’est Apple qui a copié le premier.

Mais voilà, la défense de Samsung vient tout juste de s’effondrer, Apple a en effet produit devant la cours un nouveau document mettant en scène un prototype plus ancien que la création de Sony, un prototype datant de 2005. « Purple », c’est son nom de code, ressemble d’ailleurs beaucoup à l’iPhone 4, et quelque chose me dit qu’il devrait poser pas mal de problèmes à Samsung. Surtout que ce n’est pas le seul problème auquel est confronté le coréen. Non, d’autres documents ont aussi été présentés au juge. Sur un premier papier, c’est un courrier de Google datant de février 2010 que l’on découvre, un document plutôt clair puisqu’il demandait à Samsung de ne pas copier les produits Apple, les Galaxy Tab et Tab 10.1 étant jugées trop similaires à l’iPad. Mieux, dans un autre courrier datant cette fois de 2011, c’est carrément l’équipe en charge du design chez Samsung qui avoue que les lignes du Galaxy S sont trop similaires à celles de l’iPhone.

Ce qui me pousse à penser qu’il y a tout de même de grandes chances que Samsung perde. Et si cela devait arriver, alors les conséquences pourraient être désastreuses pour la firme.