Clicky

Apple : un ancien employé de la société accusé de vol de données

Un ingénieur qui a travaillé sur le projet secret de voiture autonome d’Apple aurait volé des secrets commerciaux pour une start-up chinoise soutenue par Alibaba selon de nouvelles accusations déposées par le FBI.

Xiaolang Zhang, qui a travaillé pour Apple de décembre 2015 à mai 2018, a été accusé devant la cour fédérale d’avoir volé des secrets industriels et encourt 10 ans d’emprisonnement et une amende de 250 000 dollars.

Zhang a été arrêté en essayant de quitter le pays le week-end dernier. Les nouvelles ont été rapportées pour la première fois par The Mercury News. « Apple prend très au sérieux la confidentialité et la protection de notre propriété intellectuelle. » a déclaré un porte-parole de l’entreprise.

Le FBI recherche également les autres personnes susceptibles d’être impliquées dans cette affaire.

Les détails du vol

Zhang a conçu et testé des circuits imprimés dans le cadre de l’équipe de calcul du projet de voiture autonome d’Apple selon la plainte fédérale déposée cette semaine dans le district nord de la Californie.

Dans ce document, la marque à la pomme dit que Zhang est revenu d’un mois de congé de paternité fin d’avril et a informé son superviseur chez Apple qu’il démissionnait pour pouvoir passer du temps avec sa mère malade en Chine.

Lors de cette réunion, Zhang a également déclaré qu’il prévoyait de travailler pour une start-up de voiture électrique en Chine appelée Xiaopeng Motors. Guangzhou Xiaopeng Motors Technology, connu sous le nom de Xpeng, a été fondé en 2014 par l’entrepreneur He Xiaopeng.

Un comportement des plus suspects

Une fois que Zhang a informé son superviseur de ses intentions et après avoir « senti qu’il était évasif, » un membre de la Division de la sécurité des nouveaux produits d’Apple a récupéré les deux téléphones et l’ordinateur portable de Zhang.

Après la réunion, Apple a passé en revue l’activité réseau de Zhang.

L’équipe de sécurité de l’entreprise a découvert que quelques jours avant sa demande de démission, l’activité du réseau de Zhang avait « augmenté de façon exponentielle par rapport aux deux années précédentes. » Il a aussi été découvert que la majorité de ces activités consistaient à faire des recherches groupées sur des bases de données confidentielles auxquelles il avait accès.

Apple a alerté le FBI de ses conclusions en mai et l’agence a à son tour obtenu un mandat de perquisition pour la maison de Zhang.

Mots-clés apple

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !