Apple : un employé retrouvé sans vie au QG de la Pomme

Sans vouloir être cynique, il semblerait que les résultats financiers d’Apple et les problèmes à venir de la marque californienne aient conduit quelques uns évoluant en son sein à commettre des actes réellement peu compréhensibles. En effet, si certains actionnaires du géant de Cupertino ont décidé de vendre toutes les actions et de quitter le navire, un employé du département logiciel a eu une idée un peu plus… radicale.

Edward Mackowiak puisque c’est ainsi qu’il s’appelait, s’est donc donné la mort au Quartier-Général d’Apple, soit au One Infinite Loop à Cupertino, et on a retrouvé son corps dans l’une des salles de conférences.

Suicide Apple

Un employé travaillant pour Apple s’est donné la mort sur son lieu de travail.

Si l’on ne connait pas encore les circonstances réelles du décès, les premiers indices évoquent un suicide, puisque la victime a été retrouvée avec un objet pouvant avoir servi à se donner la mort.

Apple a rapidement publié un communiqué de presse

« Nous avons le cœur brisé par la perte tragique d’un jeune et talentueux employé. Nos pensées et notre plus profonde sympathie vont à sa famille et à ses amis, et aussi à tous ses collègues de travail chez Apple. Nous faisons en sorte de les aider aussi bien que nous le pouvons en ces moments difficiles. »

C’est en ces mots qu’Apple, par le biais de son porte-parole a réagit à la situation. L’homme n’a pas cherché à minimiser les choses et cela peut aisément se comprendre car ce décès est intervenu sur le lieu du travail.

Edward Mackowiak était âgé de 25 ans et évoluait depuis quelques années à peine au sein de la firme dans le département en charge des logiciels de la Pomme.

Il logeait à Santa Clara, à quelques rues du One Infinite Loop. Selon le médecin légiste, il se serait donné la mort en utilisant une arme à feu.

Pour le moment, nous ne pouvons pas donner de plus amples informations quant aux raisons qui ont poussé le jeune Edward à se donner la mort, mais une enquête est en cours et Apple a ouvert une cellule de crise dont le but est d’aider les collègues du défunt « à penser à autre chose ».

Source | USAtoday

Mots-clés apple