Apple va déployer un correctif pour le bug de FaceTime

Apple annonce avoir pris les mesures nécessaires pour corriger le bug touchant son application FaceTime. Comme l’affirme 9to5Mac, la firme déploiera un correctif dans le courant de la semaine.

La semaine dernière, Apple a beaucoup fait parler d’elle en raison d’un problème découvert dans son application de visioconférence. Des internautes avaient en effet signalé l’existence d’un bug au niveau de FaceTime. Un dysfonctionnement qui permettait à un utilisateur passant un appel de groupe d’entendre son interlocuteur avant que celui-ci n’ait décroché. Face à cela, la firme a décidé de désactiver les appels de groupe en attendant le déploiement d’un correctif.

Crédits pixabay

À ce propos, on peut dire que la situation devrait bientôt revenir à la normale. Apple a effectivement annoncé avoir réussi à corriger la faille au niveau de ses serveurs et a promis de lancer une mise à jour destinée aux utilisateurs d’iOS dans les jours qui viennent.

La société s’est également excusée auprès des utilisateurs en raison des mésaventures ayant été entraînées par le problème.

La faille corrigée sur les serveurs

Apple a annoncé la nouvelle au travers d’un communiqué transmis à 9to5Mac. « Nous avons corrigé le bug de sécurité de l’appel de groupe FaceTime sur les serveurs Apple et nous allons publier une mise à jour logicielle pour réactiver la fonctionnalité pour les utilisateurs la “semaine prochaine” [cette semaine] », a indiqué un porte-parole la semaine dernière.

L’éditeur d’iOS a aussi remercié la famille Thompson de les avoir mis au courant de la faille. « Nous remercions la famille Thompson d’avoir signalé le bug. Nous nous excusons sincèrement auprès de nos clients qui ont été touchés et de tous ceux qui étaient préoccupés par ce problème de sécurité. Nous apprécions la patience de chacun alors que nous terminons ce processus », a-t-il ajouté.

Des excuses qui soulignent l’importance de la faille

Face à ce geste d’Apple, nombreux sont ceux qui pensent que le bug avait une grande ampleur.

Après tout, il aurait permis à n’importe qui d’espionner les membres d’un groupe de discussion FaceTime. Ces excuses soulignent également la nécessité sérieuse pour le constructeur d’améliorer la façon dont elle gère les rapports de bug afin de les traiter de manière beaucoup plus efficace.

Mots-clés applefacetimeios