Apple va financer l’expansion du Texas

Pour Apple, les 5 prochaines années s’annoncent riches en expansion. Par le biais d’un communiqué publié sur son site internet jeudi, la firme a exposé en détail ses projets phares. Le groupe met l’accent sur le fait qu’il va investir près d’un milliard de dollars pour construire un nouveau campus à Austin (Texas). Mieux encore, il compte contribuer au développement de plusieurs villes américaines, dont San Diego, Culver City et Seattle.

Outre le campus, qui va accueillir plus de 15 000 salariés, Apple projette d’étendre les sites de Boulder et de Pittsburgh.

Apple BitTorrent

Les projets dureront 3 ans et entrent toujours dans le cadre du plan d’action du grand manitou de la technologie : favoriser la croissance des villes et des régions américaines, et faire fructifier le secteur de la haute technologie à l’échelle nationale.

Apple ne sera pas le seul à travailler sur la construction du campus d’Austin. L’entreprise s’est vu accorder une subvention par l’État du Texas. Celle-ci s’élève à 25 millions de dollars.

Les détails de l’investissement

Le nouveau campus d’Austin sera érigé sur une superficie de 538 000 mètres carrés. Il aura une capacité d’accueil de 15 000 personnes, ce qui double les chiffres.

La première structure rassemble actuellement 6 200 salariés. La première vague comptera 5 000 employés, puis 10 000 sur le long terme.

Dans les trois prochaines années, Apple créera également des emplois sur les sites de Seattle. Grâce au groupe, 1 000 personnes pourront subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs proches. Au total, on estime son investissement à une trentaine de milliards de dollars.

Une décision quelque peu stratégique

Apple n’est pas le premier à mettre sur pied un projet d’expansion aussi ambitieux. Google prévoit de renforcer sa présence dans le Colorado et à Boulder en y établissant de nouveaux locaux. Il en va de même pour Amazon qui fonde ses espoirs sur la création d’un campus.

Tout comme Apple, ces entreprises ambitionnent de ramener les emplois et la main-d’œuvre aux États-Unis.

Le plan d’expansion d’Apple pourrait s’apparenter à une décision politique. Si l’on se réfère à la politique de l’actuel président américain, America First, une telle stratégie peut atténuer les conflits avec la Chine. Pendant longtemps, ce pays faisait office de base de production pour la marque. Les entreprises chinoises ont activement participé à la conception des Mac, des iPhone ainsi que des iPad.

Mots-clés apple