Clicky

Apple : vers un remboursement des batteries d’iPhone bridés ?

Apple s’est retrouvé au cœur d’une vive polémique en fin d’année dernière lorsque des utilisateurs ont découvert que l’entreprise bridait intentionnellement ses iPhone pour préserver leur batterie. Suite à ces étonnantes révélations, la marque californienne a mis en place un programme préférentiel afin de permettre aux utilisateurs de changer de batterie à coût réduit.

Habituellement, cette opération est en effet facturée 89 €, mais Apple a mis en place une réduction de 60 € afin de montrer sa bonne foi et de tenter de calmer la situation.

John Thune, un sénateur américain, pense cependant que cet effort n’est pas suffisant et il a ainsi demandé à l’entreprise de procéder au remboursement intégral de cette opération.

Apple prêt à faire un effort sur les batteries ?

Tout a commencé à la fin de l’année dernière lorsque des utilisateurs ont constaté une baisse importante des performances de leur iPhone suite à l’installation de la dernière version d’iOS. Par la suite, Geekbench a réalisé une vaste enquête et cette dernière nous a permis de constater que ce problème touchait tous les iPhone sans aucune distinction.

Apple a alors publié un communiqué de presse confirmant la chose, un communiqué indiquant en substance que le bridage était volontaire et qu’il avait principalement pour but de préserver la batterie des iPhone.

Ces explications n’ont pas vraiment eu l’effet escompté et de nombreuses plaintes pour obsolescence programmée ont été déposées par la suite auprès des tribunaux américains et européens.

Face à la situation, le géant californien a donc présenté ses excuses tout en promettant de laisser le choix aux utilisateurs et de mettre ainsi en place une option activable ou désactivable dans la prochaine version de la plateforme. En parallèle, il a également lancé un nouveau programme de remplacement de la batterie en faisant passer ses tarifs de 89 à 29 €.

Un sénateur demande un remboursement intégral

Si beaucoup ont salué l’effort consenti, le sénateur John Thune estime pour sa part que la réduction mise en place n’est pas suffisante. L’homme a en effet demandé à Apple de prendre en charge l’opération et de proposer un remboursement aux utilisateurs qui ont procédé au remplacement de leur batterie avant la mise en place de ce programme.

Fermement décidé à faire entendre sa voix, le sénateur a écrit une lettre de cinq pages pour exposer son point de vue et il l’a ensuite envoyé aux dirigeants de la compagnie.

Contre toute attente, Apple n’a pas fait la sourde oreille et l’entreprise a ainsi promis de réfléchir à cette option.

Mots-clés appleiphone

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.