Apple Watch : des ventes en perte de vitesse cette année ?

Le phénomène des montres connectées serait-il en train de s’essouffler ? C’est ce que suggèrent les chiffres prévisionnels de vente pour la fameuse Watch d’Apple. Annoncée en grande pompe en 2014 et commercialisée à partir d’avril 2015, l’Apple Watch serait finalement en passe de faire long feu sur le marché, avec un chiffre d’affaires prévu comme inférieur à celui réalisé l’an passé.

C’est en tout cas ce qu’annonce le vénérable Ming-Chi Kuo pour l’agence KGI Securities. L’homme serait convaincu que les montres connectées vivent leurs dernières heures de gloire, et annonce une baisse de 15 à 25 % des ventes de la Watch, comparé à l’an passé.

apple-watch

La montre d’Apple serait-elle déjà sur la pente descendante ? C’est ce que suggèrent certains chiffres…

Inutile de préciser que la firme de Tim Cook prévoyait de meilleurs chiffres.

Et même si l’année 2016 est loin d’être terminée, force est de constater que la tendance n’est pas vraiment à l’optimisme. Apple risque fort (si ce n’est pas déjà fait) de réduire le volume de Watch commandées en usine – histoire de limiter les dégâts – en dépit de la sortie de la Watch series 2, plus performante et annoncée comme étanche jusqu’à 50 mètres.

Des chiffres peu encourageants

Si l’on en croit Ming-Chi Kuo, Apple serait en mesure d’écouler entre 8,5 et 9 millions de ses Watch, contre 10.4 millions l’année dernière. Un recul assez net, qui se justifie selon l’analyste par plusieurs facteurs.

Pour lui, si les montres connectées ne sont pas au meilleur de leur forme côté ventes, c’est à cause de leur manque d’autonomie, de leur très grande dépendance à un smartphone, mais aussi du fait de l’absence d’une véritable killer app.

Le tout aboutissant à une expérience utilisateur moyenne.

Des ventes qui restent convenables

Si les prévisions pour l’année 2016 ne sont pas la hauteur des attentes de la firme de Cupertino, les ventes de montres connectées restent malgré tout correctes, et ce même si elles ne parviennent pas à rivaliser avec celles des iPad ou des iPhone.

Pour autant, si Apple commence déjà à accuser un premier coup de mou sur le secteur des montres intelligentes (malgré son statut de leader et ses montres haut de gamme), il y a fort à parier que la tendance n’ira pas en s’améliorant, notamment pour les firmes de moindre envergure également positionnées sur le marché.

Mots-clés appleapple watch