Clicky

Apple Watch : le prochain modèle devrait proposer un nouveau genre de boutons

La prochaine génération d’Apple Watch devrait dire adieu aux boutons physiques. À la place, elle proposerait des zones sensitives répondant par vibrations.

Actuellement, Apple est certainement en train de bosser sur la prochaine Apple Watch. En effet, si tout se passe bien, la nouvelle montre connectée devrait normalement être présentée aux côtés des nouveaux iPhone au mois de septembre prochain. Et bien qu’elle ne soit pas encore disponible, ses caractéristiques ne sont vraiment plus un secret grâce aux fuites.

La dernière en date fournit d’ailleurs un nouvel indice à propos de la façon d’interagir avec le wearable. En effet, elle suggère que la prochaine Apple Watch risque de ne conserver que l’empreinte des boutons physiques !

Une zone sensitive haptique

Le fait qu’Apple ait éventuellement pris une telle décision ne devrait pas constituer une réelle surprise. En effet, le constructeur a procédé de la même manière avec les iPhone qui ne disposent plus d’un bouton Home mécanique depuis la sortie de l’iPhone 7.

D’après Fast Company, les boutons physiques de l’Apple Watch seront remplacés par des zones sensitives haptiques qui vibreront pour simuler et valider un appui. La couronne numérique défilera toujours physiquement, mais la pression sur le bouton sera simulée avec le Taptic Engine. Ce qui devrait permettre de naviguer plus facilement dans les menus de la montre.

Toutefois, notre source précise que la fonctionnalité profitera à une nouvelle génération d’Apple Watch. Il est donc possible qu’elle soit annoncée durant le keynote de 2018 ou bien ultérieurement, peut-être pour une version proposée en 2019.

Une amélioration de l’étanchéité

Si l’Apple Watch devait disposer de zones sensitives au lieu de boutons physiques, cela permettrait d’accroitre son étanchéité en éliminant le vide entre le boitier et la couronne numérique. Par ailleurs, cela devrait permettre de libérer un espace pour l’intégration d’une batterie plus puissante, par exemple.

Fast Company suggère aussi qu’Apple pourrait se servir de ces zones sensitives pour améliorer les mesures du rythme cardiaque grâce à l’intégration d’un deuxième point de mesure. Pour cela, le constructeur américain pourrait être amené à loger dans cette partie de l’Apple Watch de nouveaux capteurs.

Mots-clés appleapple watch