L’iWatch aura apparemment droit à son propre AppStore

L’iWatch a de bonnes chances d’être présentée lors de la prochaine Keynote Apple, et donc dès demain. Elle est évidemment très attendue au tournant, et nous sommes forcément très nombreux à avoir hâte de découvrir ses caractéristiques, et ses spécificités. Or justement, si l’on en croit Mark Gurman, la Pomme Croquée nous réserverait une surprise de taille et elle pourrait ainsi accompagner sa montre… d’une boutique d’applications spécialement pensées à son attention.

En réalité, selon l’éditeur de 9 to 5 Mac, Apple se serait rapproché de plusieurs éditeurs afin de leur présenter un nouveau SDK pensé pour l’iWatch, un SDK regroupant plusieurs outils propres à l’appareil. Sans oublier de l’accompagner d’une clause de non divulgation au passage, bien entendu.

iWatch AppStore

Clause qui n’a pas vraiment été respectée dans ce cas.

D’après une source mystérieuse, anonyme et inévitablement proche du dossier, Apple aurait l’intention de jouer la carte de l’ouverture en permettant à n’importe quel développeur et à n’importe quel éditeur d’intégrer le support de la montre à leurs propres applications. Pour le moment, nous ne savons pas grand chose au sujet de ce fameux SDK mais l’iWatch pourrait apparemment avoir droit à son propre AppStore.

Et il faut bien l’avouer, cela concorde assez bien avec les dernières rumeurs en date. Si l’on en croit ce qui se dit dans certains milieux, la nouvelle montre pommée pourrait effectivement ne pas être commercialisée avant… l’année prochaine. Etonnant ? Certainement, Apple n’a pas pour habitude d’attendre aussi longtemps entre la présentation et le lancement d’un produit.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. Le premier iPhone, par exemple, a été présenté par Steve Jobs le 9 janvier 2007, mais il n’est pas arrivé sur le marché avant le 29 juin 2007 aux Etats-Unis, et avant la fin de l’année en Europe. L’iWatch pourrait donc avoir droit au même traitement, histoire de laisser un peu de temps aux développeurs et aux éditeurs pour l’intégrer à leurs propres solutions logicielles.

Via

Mots-clés applerumeurswatch