Après l’iPad Pro 2018, l’iPad Pro 2017 donne lui aussi des signes de faiblesse

Pour Apple, les difficultés semblent surgir de toutes parts en cette fin d’année 2018. Outre la situation délicate de la firme en bourse depuis quelques semaines, son procès avec Qualcomm, la suspension de commercialisation et d’import pour les iPhone 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et X en Chine, Apple doit également conjuguer avec des problèmes matériels constatés sur certains de ses derniers appareils.

C’est notamment le cas avec le nouvel iPad Pro. Lancée en novembre dernier, la cuvée 2018 de l’ardoise haut de gamme de la marque arrive régulièrement déformée chez le client et se trouve fréquemment pointée du doigt pour la fragilité prétendument excessive de son cadre en aluminium. Un problème qui tend à gagner en visibilité sur la toile à mesure que les messages sur les forums spécialisés continuent de pleuvoir. Mais voilà qu’après les soucis de châssis repérés sur l’iPad Pro 2018, les écrans IPS des iPad Pro 2017 commenceraient – eux aussi – à donner des signes de faiblesse.

Des utilisateurs d’iPad Pro 2017 pointent depuis quelques jours un problème d’écran. Une marque blanche apparaîtrait sur la dalle IPS des modèles 10,5 et 12,9 pouces.

C’est en tout cas ce que l’on apprend de l’inévitable forum du site MacRumors (via PhoneArena), où un nombre croissant d’utilisateurs de l’ancienne version de l’iPad Pro font part de l’apparition d’une tache blanche sur l’écran de leur appareil. Cette défaillance, rapportée dès juin dernier par un utilisateur sur le forum officiel d’Apple, affecterait indifféremment les modèles 10,5 et 12,9 pouces de l’ardoise. Dans bien des cas, le service après-vente d’Apple prendrait toutefois les terminaux défectueux en charge… à condition qu’ils soient toujours sous garantie ou qu’ils bénéficient de l’assurance AppleCare+.

Une tache lumineuse juste au-dessus du bouton Home de l’iPad Pro 2017…

Si l’ampleur du phénomène est encore loin d’être certaine à l’heure où nous rédigeons ces lignes, on apprend que la trace blanche affichée sur certains modèles d’iPad Pro 2017 n’a fait son apparition que sur des appareils ayant déjà été utilisés pendant plusieurs mois. Cette tache lumineuse d’un à deux centimètres de diamètre en fonction des cas ne serait par ailleurs visible que lorsque la tablette affiche du blanc.

Dans ces conditions, difficile de savoir si, d’ici quelques mois, l’iPad Pro 2018 (qui est lui aussi équipé d’un écran IPS) ne sera pas également touché par ce qui pourrait être un problème de rétroéclairage.

Notons que cette tâche lumineuse risque de coûter très cher aux détenteurs d’iPad Pro 2017 concernés par le problème, et dont l’appareil n’est plus sous garantie. Apple facture en effet 449 dollars le remplacement d’une dalle LCD sur l’iPad Pro 10,5 pouces et 599 dollars le même service sur le modèle 12,9 pouces. Une somme considérable, qui représente, dans le cas d’un iPad Pro 10,5 pouces 64 Go, plus de 50% de son tarif sur le Store d’Apple.

Mots-clés appleipad pro